Reprise d’activités et prévention

Nous préserverons la santé et la sécurité des salariés

Dans cette situation exceptionnelle de pandémie liée au COVID-19, le fonctionnement des PEP57 a été impacté à différents degrés pendant le confinement : fermetures, limitations d’activités, réorganisations…

Mais l’accompagnement de nos usagers s’est poursuivi dans tous les établissements, services et dispositifs où cela était possible : en télétravail et à distance, à travers toute forme de contact, la mobilisation de nos équipes a permis de ne pas laisser les enfants et leurs familles livrés à eux-mêmes.

Durant cette période, des initiatives innovantes ont également été mises en place et ont vocation à perdurer pour l’avenir.

Nous reviendrons sur cette période à l’occasion de notre Solidaires57 de septembre prochain.

Mais aujourd’hui, nous préparons la reprise et allons de l’avant tout en préservant la santé et la sécurité de nos salariés.

Nous savons que l’organisation contrainte affecte, voire transforme, les situations de travail.

Les PEP57 ont évalué les risques professionnels en tenant compte des modalités de contamination et de la notion de contact étroit. Au regard des résultats, nous avons mis en place les mesures de prévention adaptées afin de supprimer ou réduire fortement les risques de contagion sur le lieu de travail.

Ces mesures consistent notamment à mettre en place des mesures organisationnelles, les mesures sanitaires spécifiques à la diminution du risque COVID-19 (gestes barrière, distanciation physique…), des moyens adaptés (télétravail, limitation des déplacements) et à informer les salariés.

Et surtout, fourniture à tous les salariés des équipements de protection nécessaires. Depuis plusieurs semaines, nous avons anticipé les commandes. Et aujourd’hui nous disposons de l’ensemble du matériel nécessaires, adapté selon le type d’activité (masques, gel, visières, gants, produits de désinfection…)

Les PEP veilleront à l’adaptation constante de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances.

Une organisation adaptée dès le 11 mai

Le siège sera ouvert de 9h à 17h et une permanence sera tenue par roulement entre des salariés du siège social. Chaque jour, 3 ou 4 personnes seront physiquement présentes dans les locaux. Le courrier sera traité quotidiennement. Pour des raisons liées à la situation, et sauf cas particulier, il est demandé aux personnes extérieures au siège de déposer le courrier éventuel dans la boîte aux lettres.

Les différents coordonnateurs des secteurs d’activité du Pôle Education, Loisirs et Solidarités seront en priorité sur le terrain, en lien avec les équipes présentes sur les sites.

Les salariés non concernés par la présence physique au siège ou la présence sur le terrain poursuivront leurs missions et tâches en télétravail et resteront joignables dans ce cadre comme depuis le début de la crise sanitaire.

Au niveau du Pôle Education Loisirs et Solidarité, la direction du Pôle et les sites ont travaillé avec les écoles et les municipalités afin d’accueillir les enfants conformément au protocole sanitaire transmis par les services de l’Etat. Le planning des directeurs et animateurs sera adapté aux besoins dans chaque commune.

Concernant le secteur médico-social, le temps de travail des salariés correspondra à leur emploi du temps habituel. Celui-ci sera organisé (en présentiel sur site, à distance…) par la direction de l’établissement ou du service concerné.

Rappel – Eviter la transmission du COVID-19 – Source INRS

Le SRAS CoV2 se transmet entre les individus par les postillons (éternuements, toux). On considère que les contacts étroits avec une personne infectée sont nécessaires pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection. Un des autres vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact de mains non lavées avec le visage. C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie.

Le principe de la distanciation sociale est le respect des distances minimales (au moins 1 à 2 mètres de chaque côté) permettant d’éviter une contamination respiratoire et manuportée par gouttelettes. Ce principe doit être respecté en entreprise dans les espaces communs intérieurs et extérieurs du bâtiment. Le télétravail doit être privilégié autant que possible.

Les gestes barrières à respecter sont :

  • Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou réaliser une friction avec un produit hydro-alcoolique.
  • Se couvrir systématiquement le nez et la bouche quand on tousse ou éternue,
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique à éliminer immédiatement dans une poubelle, 
  • Éviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux 
  • Porter un masque dans certaines situations.
previous arrow
next arrow
Slider

Publié le 07/05/2020

TOP