La pause Parents Les ateliers itinérants de la parentalité


Image


" Depuis la création, en mars 2012, de l'Accueil Familles des PEP57, l'association poursuit sa réflexion sur la place des parents dans l'éducation des enfants et sur la coopération entre parents et professionnels. "


Les PEP57 ont pu identifier, grâce à plusieurs recherches-actions, les conditions d'une implication active des parents. Au fil du temps, ce lieu d'accueil parental a développé notre volonté d'ouvrir des ateliers "parents-enfants", dans lesquels cette réflexion a pu être réinvestie. Aujourd'hui, et ce depuis le début de l'année 2016 nous sommes fiers de vous présenter nos ateliers itinérants de la parentalité intitulés "Pause-Parents".

Notre action


Elle s'inscrit dans la continuité du projet éducatif de l'association dont un axe majeur est de développer les actions en direction des familles, en partant du principe que, pour que l'enfant s'épanouisse et réussisse, il convient d'accompagner ses parents. Les ateliers itinérants de la parentalité que nous proposons permettront de développer des actions essentielles à la réussite du dialogue entre les parents et leurs enfants, et entre les parents et les différents acteurs éducatifs, afin d'avoir un discours cohérent autour de l'enfant.

Pré-projet


Lors des quelques groupes de paroles que nous avons pu expérimenter (à Algrange, Kuntzig et Bertrange), des parents ont exprimé le fait de mal vivre le regard porté sur eux par certaines institutions (école, crèches...). De plus, ils perçoivent parfois les discours des professionnels non seulement comme accusateurs, mais aussi contradictoires. Certains parents nous ont expliqué que le fait de pouvoir exprimer librement leurs inquiétudes dans un lieu neutre (non médicalisé, non spécialisé) leur faisait "du bien". Et au cours des échanges, nous avons pu remarquer que des parents prenaient progressivement conscience que les enjeux éducatifs étaient les mêmes pour tous les parents, ce qui les aidaient à relativiser leurs difficultés.

Enfin, nous avons renforcé par le biais de notre projet de Pôle, et suite à des cas récents, les veilles et les procédures d'alertes de situations préoccupantes par les directeurs de sites périscolaires. Force est de constater que les signalements à la CDIP (Cellule Départementale de recueil, de traitement et d'évaluation des Informations Préoccupantes) sont en augmentation, puisqu'ils étaient inexistants auparavant et que nous avons été amenés à en effectuer cinq depuis septembre 2015.

Les besoins auxquels le projet répond


Les constats que nous avons pu faire sont issus d'échanges avec différents interlocuteurs, dans le cadre :
- D'échanges informels avec les professionnels de l'animation (directeurs et animateurs)
- Des réunions de mise en place des Projets Educatifs Territoriaux (PEdT) avec des élus, enseignants, parents, associations locales...
- Des groupes de paroles que nous avions déjà organisés à titre expérimental.

En effet, les équipes d'animation, principalement les directeurs d'accueils périscolaires, sont de plus en plus souvent confrontés à des difficultés familiales, et sollicités par des parents qui leur confient des problématiques auxquels ils ne sont pas en mesure de répondre (tels que, par exemple, les problématiques liées au divorce, à la maladie de l'un des parents, les questions d'éducation, la gestion des frustrations, le handicap d'un enfant...).
L'enfant accueilli dans nos structures étant souvent au centre du conflit familial, les équipes d'animations se retrouvent aux prises avec des enjeux familiaux pour lesquels elles ne sont pas formées, et elles nous font remonter leur impuissance à aider ces familles, ainsi que la souffrance engendrée pour certains enfants accueillis.

Par ailleurs, entre septembre 2014 et septembre 2015, les PEP57 ont participé au pilotage de 33 comités de pilotage PEdT. Nous avons impulsé aux différents participants (élus des communes, parents, enseignants, associations locales...) une dynamique de travail autour de la question suivante : "Mettre l'enfant au coeur du projet : que cela signifie-t-il ?".

A chaque séance, une partie des débats se concentrait sur la question du rôle des parents : les enseignants ou les élus des communes pointaient les difficultés des parents et les parents, quant à eux, semblaient se sentir mal jugés et mal compris. Ce discours culpabilisant pour les parents ne fait que compliquer la communication entre les protagonistes et agrandir le fossé entre l'école et certaines familles.
La réussite et l'épanouissement de l'enfant étant liés à la construction d'un discours cohérent entre les adultes qui le prennent en charge, il nous semble important de veiller à créer des lieux d'échanges et d'écoute afin de déculpabiliser les parents, et valoriser leurs compétences, tout en prenant conscience des enjeux inhérents aux choix éducatifs qu'ils font dans les actes de la vie quotidienne (endormissement, devoirs, scolarité, propreté, sorties, comportements de l'enfant...).

Objectif de l'action


- Valoriser les compétences éducatives parentales par une démarche d'accompagnement sans jugement de valeur.
- Rompre l'isolement des familles face à la question de l'éducation de leurs enfants et les amener à relativiser leurs difficultés pour qu'elles ne leur apparaissent plus comme insurmontables.
- Aider les parents à construire leurs propres réponses face aux difficultés éducatives rencontrées.
- Offrir un lieu neutre de dialogue et de solidarité favorisant la mixité sociale, la reconnaissance de la pluralité des modèles familiaux et culturels.

Modalités de participation du public


Participation libre – gratuite – ouverte à tous les parents

Nos partenaires


Ecoles – communes – travail en réseau avec les associations locales, la PMI...


Informations pratiques


Durée, fréquence et horaires prévus de l'action : 5 ateliers par an sur chaque territoire.
Les actions ont lieu les samedis matins de 9h30 à 11h30 et sont animées par une psychologue.
Les actions de parentalité seront mises en oeuvre sur deux années afin de couvrir plusieurs territoires.

Calendrier de l'action


Septembre
3 Septembre : Bertrange
10 Septembre : Clouange
17 Septembre : Freistroff

Octobre
1er Octobre : Algrange
1er Octobre : Sainte-Barbe
8 Octobre : Marange-Silvange
8 Octobre : Rustroff
16 Octobre : Kuntzig

Novembre
5 Novembre : Bertrange
19 Novembre : Clouange
19 Novembre : Sainte-Barbe
26 Novembre : Freistroff

Décembre
4 Décembre : Algrange
4 Décembre : Sainte-Barbe
10 Décembre : Marange-Silvange
10 Décembre : Rustroff
17 Décembre : Kuntzig


Contact
Adeline CICERO
Coordonnatrice enfance-jeunesse-famille
03.87.66.06.24 / a.cicero@pep57.org