A la une

Politique de la ville : « Un danger pour les associations »

Image
Quelque 26 associations messines se sont réunies en collectif au mois de septembre à la suite de la décision de réduire les financements de la politique de la ville. Une mobilisation pour assurer l'avenir.

Alain Pidolle est président de l'association La passerelle, Hervé Pritrsky, des PEP57 (Pupilles de l'enseignement public). Les deux hommes se mobilisent à la tête du collectif des associations des QPV (quartiers de la politique de la ville messins) qui s'est créé en septembre. Ils détaillent les tenants et aboutissants de leur mobilisation.

Pourquoi avoir créé ce collectif qui compte 26 associations ?
Alain PIDOLLE : "Le mouvement s'est constitué au début du mois de septembre suite à l'annonce du gouvernement de réduire, voire de supprimer les enveloppes budgétaires dévolues à la politique de la ville."

Pourquoi un collectif ?
A. P. : "Pour parler d'une seule et même voix, et interpeller le pouvoir politique. Nous avons adressé un courrier à l'ensemble des députés de Moselle, au préfet et au président de la République."

Quel est votre objectif ?
A. P. : "Nous voulons alerter des décisions prises par le gouvernement. Décisions qui priveront le public d'actions ciblées, qui menacent les emplois aidés. Décisions qui présentent un danger à très court terme pour les associations. Pour mémoire, 90 000 EUR ont été supprimés pour l'ensemble des associations sur le territoire messin."

Lundi 19 février, le collectif organise une conférence intitulée "de l'utilité sociale des associations". La suite de la mobilisation ?

Hervé Pritrsky : "Les associations veulent porter le débat sur la place publique pour bien montrer leur utilité et leur façon de travailler."

Le travail qu'effectuent ces associations se substitue-t-il à celui de l'État ?
A. P. : "J'aurais tendance à dire oui. L'État et les collectivités locales ont financé les associations pour obtenir la paix sociale. Elles assurent des actions qui devraient être du ressort de la collectivité. Tous les ans, les associations doivent répondre à des demandes publiques. Leur rôle est indispensable."

Que se passerait-il si toutes ces associations n'existaient pas ?
H. P. : "Prenons celles qui s'occupent du périscolaire. Les parents devraient se débrouiller, ce qui engendrerait un problème de gestion d'activité professionnelle. Il n'y aurait plus d'accompagnement scolaire, ce sont des enfants qui s'enfermeraient dans leurs difficultés. C'est difficilement mesurable, mais ça creuse le fossé. Parlons encore de l'apprentissage du français, des écrivains publics pour les personnes issues de l'immigration. Sans parler des travailleurs sociaux qui maintiennent le lien social pour les jeunes des quartiers, pour éviter l'explosion."

Le travail des associations est-il complémentaire ?
H. P. : "Géographiquement, chacune développe ses spécificités et les met au service des autres le cas échéant."

Qu'attendez-vous à court terme ?
H. P. : "Nous attendons d'avoir les moyens de la pérennisation de nos actions. Nous avons l'impression que l'État ne nous écoute pas et nous voulons nous faire entendre. L'État regarde les associations par le prisme de l'économie, on voudrait que son regard se porte sur l'angle social et solidaire, et que les financements aillent dans ce sens. Ça changerait les choses."
Propos recueillis par Anne RIMLINGER-PIGNON.

Au final, l'État a "gelé" les budgets affectés aux politiques de la ville.

"Pour 2018, il a bloqué le même budget que celui de 2017", précise Alain Pidolle, président de l'association messine

La Passerelle. "Mais ça n'apporte aucune assurance pour la suite, poursuit Hervé Pritrsky, président des Pep 57. D'où la crainte pour toutes ces associations de voir leurs budgets se réduire comme peau de chagrin.

On nous dit d'aller voir les fondations, les entreprises privées, mais les projets des associations répondent d'abord à des besoins de la population, de la collectivité."

Les 26 associations qui composent le collectif emploient 2 000 personnes. Principalement, des professionnels de l'éducation formés pour accompagner des publics en difficulté.

Le programme
Une conférence intitulée "De l'utilité sociale des associations" se tiendra le 19 février, de 18 à 22 h, au forum de l'IRTS au BanSaint-Martin. Elle se déroulera autour des thèmes : langues et intégration et vie collective et vivre ensemble qui seront abordés sous forme de tables rondes. S'en suivra une conférence de Jean-Yves Trepos, sociologue, qui abordera "l'animation du territoire par la vie associative".

Les dernières news

Les ados d'Hauconcourt au Carnaval de Venise

News du vendredi 16 février 2018

Image
Le jeunes du club ados de Hauconcourt encadré par l'équipe d'animation sont partis, le temps d'un week-end ensoleillé, visiter une des plus belles villes d'Italie, Venise. Grâce au projet d'autofinancement réalisé au Marché de Noël à Hauconcourt, le tarif du séjour a considérablement été diminué pour les familles.

Pendant cette journée ils ont pu arpenter les rouelles de la ville, qui ne comprend aucune route, uniquement des canaux, dont le Grand Canal, bordé de palais gothiques et Renaissance.

Le groupe a été plongé dès leur arrivée dans l'ambiance du Carnaval et a pu assister au concours du plus "beau costume" sur la place Saint-Marc tout en admirant la basilique Saint-Marc, recouverte de mosaïques byzantines, et le campanile de Saint-Marc, avec vue sur les toits rouges de Venise.

Outre les visites des nombreuses églises et basiliques de la ville ils ont pu admirer "l'Accademia dell'Arte" et le "Teatro della Fenice".
Tout au long de la journée les adolescents ont pu profiter des nombreuses boutiques traditionnelles Vénitiennes. En traversant les quartiers Dorsoduro, San Marco et San Polo ils ont pu profiter des vitrines des grandes marques de la Mode italienne. Pendant la visite ils ont observé le passage des nombreuses gondoles sous les ponts de la ville.
Grâce à ce weekend festif aux couleurs du Carnaval de Venise les jeunes Hauconcourtois se sont imprégnés de la culture vénitienne. L'escapade s'est terminée avec le départ en vaporetto de la ville où ils ont pu observer les palais éclairés, une vision absolument magique de cette belle ville italienne.
Image Image Image

Salon URBEST

News du vendredi 09 février 2018

Image
Le Salon URBEST s'est déroulé les 23, 24 et 25 janvier.
A cette occasion, l'Association des Maires Ruraux de Moselle a organisé des tables rondes auxquelles nous avons accepté de participer.

URBEST est un rendez-vous professionnel qui depuis 24 éditions propose des solutions pour l'équipement et la gestion de notre Espace Public. Destiné aux entreprises prestataires et aux responsables des collectivités, villes, villages et intercommunalités du Grand Est, Urbest Grand Est s'adresse à tous ceux qui ont en charge l'aménagement et le développement de notre Espace Public.
Sur 12.000 m2 d'exposition, Urbest Grand Est sait répondre aux spécificités et aux exigences de tous les contextes, qu'il s'agisse d'environnement urbain ou d'espace rural.

Le Directeur Général des PEP57 est intervenu lors des tables rondes sur "La Place de l'enfant dans l'Espace Public".
La place de l'enfant dans l'Espace Public est une priorité pour tous. Elle participe de l'attractivité de nos territoires.
Les deux tables rondes dédiées l'une aux enfants de moins de 3 ans (15h à 15h45), l'autre de 3 à 6 ans (15h45 à 17h15), et composées de spécialistes de la petite enfance exerçant différentes responsabilités, permettront de donner un aperçu des pratiques existantes, de faire le point sur la réglementation et sur son évolution et de faire ressortir les difficultés rencontrées comme les exemples à suivre.

Rencontre périscolaire de Falck-Hargarten

News du vendredi 09 février 2018

Image
Rien de statique au périscolaire des PEP 57 qui n'hésitent pas à organiser des rencontres avec leur homologues de Hargarten. Alternativement, les accueils se déplacent les uns chez les autres pour des animations communes. Pour la 4edu genre, le thème choisi par Falck était "Vendredi tout est permis". Loredana et Domenico avaient préparé divers jeux rappelant des émissions TV. Mimes, danses, karaoké, etc. Dès le goûter avalé, place à l'amusement dont les enfants ne se sont pas privés. Belle rencontre . La prochaine est prévue à Hargarten en février, pour fêter carnaval.

Pause Parents les dates du mois de février

News du vendredi 09 février 2018

Image

Ci-dessous un récapitulatif des dates de nos différents ateliers GRATUITS d'échange de pratiques parentales en Moselle :

Pause Parents :
o Dates : Samedi 10 février / 9h30-11h30
o Lieux : Périscolaire Bousse | 12 A Rue de Metz - 57310 BOUSSE

o Dates : Vendredi 16 février / 17h30-19h30
o Lieux : Périscolaire Manderen | Espace Colombiers - Rue du Stade - 57480 MANDEREN

o Dates : Samedi 17 février / 9h30-11h30
o Lieux : Périscolaire Marange-Silvange | Maison des Associations - Rue François Lapierre - 57535 MARANGE

o Dates : Samedi 17 février / 9h30-11h30
Lieux : Périscolaire Falck | MAIRIE - 1 rue de la Gare - 57550 FALCK

o Dates : Samedi 24 février / 9h30-11h30
o Lieux : Périscolaire Kuntzig | 2 Grand rue - 57970 KUNTZIG

o Dates : Samedi 24 février / 9h30-11h30
o Lieux : Périscolaire Freistroff | 68A rue Robert Schuman - 57320 FREISTROFF

o Dates : Samedi 24 février / 9h30-11h30
o Lieux : Périscolaire Remelfing | Salle Polyvalente - 13 rue de Nancy – 57200 REMELFING

Plus de renseignements par téléphone au 03 87 66 14 07 ou par mail à l'adresse suivante : pauseparents@pep57.org

Une ligne téléphonique d'écoute de Parents est également ouverte.
Vous pouvez contacter notre professionnelle au 06 13 21 89 05 le lundi de 20h à 22h.



Qu'est-ce que la Pause Parents ?
Notre action

Elle s'inscrit dans la continuité du projet éducatif de l'association dont un axe majeur est de développer les actions en direction des familles, en partant du principe que, pour que l'enfant s'épanouisse et réussisse, il convient d'accompagner ses parents. Les ateliers itinérants de la parentalité que nous proposons veulent favoriser la réussite du dialogue entre les parents et leurs enfants, et entre les parents et les différents acteurs éducatifs, afin d'avoir un discours cohérent autour de l'enfant.

Parents...moteurs du projet !

Les parents, qui le souhaitent peuvent s'investir dans l'organisation des "Pauses Parents". Cet engagement et totalement libre et bénévole, et chacun choisi ce qu'il peut faires selon ses envies et le temps dont il dispose. L'idée étant que des parents puissent être porteurs d'informations auprès des autres familles, animent un temps d'échange, ou proposent des projets à développer selon les besoins qu'ils ont recensés sur leur secteur ou sur leur établissement scolaire.

Les espaces de dialogue
Ce ne sont pas des espaces thérapeutiques, mais des lieux où le fait d'échanger entre les différents participants favorise une meilleure compréhension du comportement de l'enfant et des situations éducatives.
Les échanges s'articulent autour de questionnements, d'expériences en tant que parents. L'objectif n'est pas de trouver des recettes, mais de trouver une écoute.
A partir d'un thème, suscité par les participants, chacun peut exprimer, s'il le désire.

Objectifs
- Valoriser les compétences éducatives parentales par une démarche d'accompagnement sans jugement de valeur
- Rompre l'isolement des familles face à la question de l'éducation de leurs enfants et les amener à relativiser leurs difficultés pour qu'elles ne leur apparaissent plus comme insurmontables
- Aider les parents à construire leurs propres réponses face aux difficultés éducatives rencontrées
- Offrir un lieu neutre de dialogue permettant aux parents de rentrer dans les écoles

Et du côté des activités du périscolaire d'Augny

News du vendredi 09 février 2018

Image
Après l'école, plus de 70 enfants de 3 à 12 ans fréquentent le périscolaire d'Augny. Ils y pratiquent sur la semaine près de 25 activités différentes, aussi bien physiques (jeux collectifs, initiation sport) qu'artistiques (peinture, danse, vidéo) ou culturelles (jeux de société, conte, magie...).

Ce panel d'activité est apporté à la fois par une équipe de dix animateurs, mais aussi grâce à de nombreux partenariats avec les associations locales.

Renseignements :
03 87 68 01 78
periscolaire.augny@pep57.org

Les Nouvelles activités périscolaires ont la cote

News du vendredi 09 février 2018

Image
A Saint-Privat, les écoles sont restées à la semaine de cinq jours, de ce fait, les NAP (nouvelle activité périscolaire) fonctionnent toujours les vendredis après-midi à la Maison pour tous.

À Saint-Privat-la-Montagne, les écoles sont restées à la semaine de cinq jours ; de ce fait, les NAP (Nouvelles activités périscolaires) se déroulent toujours le vendredi après-midi à la Maison pour tous. Rencontre avec Alice Steuer, la directrice de l'accueil périscolaire.

Comment les NAP fonctionnent-elles ?
Alice STEUER : "Les inscriptions sont prises par période, entre chaque temps de vacances scolaires, afin que chaque écolier mène son projet à terme.
Pour cette session, nous avons 37 inscrits. Les enfants choisissent leur activité. L'objectif est qu'ils aient plaisir à venir pratiquer un loisir.
Chez les petits, les ateliers sont tournants, toutes les vingt minutes, afin qu'ils ne se lassent pas."

Quelles activités proposez-vous ?
"Certaines plaisent bien et ont lieu toute l'année, comme l'atelier culinaire, avec Hélène, pour les élémentaires, et Alexiane, pour les maternelles, ainsi que l'éveil corporel et musical, pour les petits, avec Sandrine."

Y a-t-il des nouveautés ?
"La couture, avec Nadine, en partenariat avec la MJC, pour les grands. Elle séduit garçons et filles et va se poursuivre toute cette année.
Un atelier littérature jeunesse, pour les moins de 6 ans, avec Julie, nous permet de participer au prix littéraire des Pep 57."

Quel est le coût ?
"Pour les NAP (plus le goûter) de 13 h 30 à 16 h 30, selon quotient familial, de 3,71 EUR à 5,29 EUR. Si l'enfant reste de 16 h 30 à 18 h 30, avec départ échelonné, il faut ajouter de 2,33 EUR à 3, 31 EUR."
Parlez-nous de l'atelier littérature petite enfance...
"Julie a suivi une formation à cet effet avec les Pep 57.
Huit ouvrages sont proposés ; de leur lecture, découle une activité créative ou une chanson, pour chacun - ce jour, il s'agissait du livre Qui l'eut cru ? Le personnage principal est reproduit par le biais d'une marionnette en chaussette.
En juin, les bambins voteront pour leur livre préféré. Un auteur ou un illustrateur viendra ensuite leur rendre visite."
Et de la couture...
"Nadine, animatrice, ainsi que Marie-France et Marie, bénévoles de la MJC, gèrent cet atelier de dix inscrits - les garçons y sont majoritaires.

Les chutes de tissus et les oreillers utilisés pour le rembourrage sont de la récup'. Toutes les coutures sont effectuées à la main. Les enfants ont déjà confectionné des pochettes, des bracelets et des calendriers de l'Avent. Des souris et des chiens sont en cours de fabrication. Ce n'est pas évident, pour eux, de coudre des petites pièces de tissu. Suite à cet apprentissage, des fillettes ont déclaré raccommoder désormais doudous et autres objets. Tous les enfants sont unanimes : ils ne voient pas le temps passer et ont hâte de terminer leur ouvrage."

Contact : accueil périscolaire, 03 87 77 03 51 ou 06 34 21 57 02.

FALCK - Une atelier en famille au périscolaire

News du vendredi 09 février 2018

Image
Afin de relancer une des animations mensuelle du mercredi, Véro (directrice du périscolaire des PEP 57, secondée par Doménico et Loïc) a concocté un atelier famille. Un thème alléchant a été choisi pour cette mise en route : la gourmandise, avec la particularité d'être "du fait maison, sain et rapide". Parmi les parents présents, Aurore, blogueuse à ses heures perdues (sous l'intitulé "la fée biscotte"). En ce lieu de partage et d'échange, elle avait des recettes à transmettre. Recettes souvent élaborées par nécessité car l'un de ses enfants présente un terrain allergique. "Barres chocolatées aux corn-flakes, de céréales aux fruits rouges ou encore recette de Granola maison" : de quoi se pourlécher les babines sainement après le plaisir de la fabrication. Et pour compléter le tout, parents et enfants ont sacrifié à la réalisation d'un jardin zen "avec rien que de la récup" à l'instar de celui rapporté par Véro pour servir de modèle. Partager avec d'autres parents ses propres références et astuces, goûter avec les enfants du fait maison sain et rapide et s'adonner à une recréation zen : l'assistance en redemande.

Le départ pour Morzine se précise

News du vendredi 09 février 2018

Image
Depuis plusieurs mois, le pôle ados montoisien multiplie les actions afin de participer au financement d'un séjour au ski à Morzine. Afin de préciser le projet, Stéphane Rougeot, responsable du service vacances de la FOL (fédération des oeuvres laïques) de Moselle,

a organisé une réunion avec les parents. Grâce à un diaporama, il a présenté

le secteur de Morzine et le chalet

"Les Eaux Vives" où seront logés les ados.

Le voyage se fera en bus au départ de Montois le 25 février. Sur place, ils bénéficieront

d'un encadrement pour la pratique du ski alpin ou du surf. Des visites de la station sont également prévues ainsi que la découverte du milieu montagnard et de la vie locale.

Ils prendront ensuite le chemin du retour le 3 mars.

SAINT-PRIVAT - L'île des enfants récupère les bouteilles

News du vendredi 09 février 2018

Image
L'accueil périscolaire L'île des enfants met en place, tout au long de l'année, des projets écocitoyens et de solidarité.

Quel est l'objectif de ces projets ?

Julie IETRO-SPATARO, directrice adjointe : "Faire prendre conscience aux enfants de notre structure de l'importance du tri, du recyclage, de l'entraide et de la solidarité."

Quelle est votre première opération ?

"Nous collectons toutes sortes de bouteilles, flacons et bidons en plastique. Chacun peut déposer ses bouteilles au périscolaire à la salle rouge de la Maison pour tous."

Où vont être acheminés ces objets ?

"Chaque semaine, nous irons les déposer dans la borne de Cora à Sainte-Marie-aux- Chênes. L'écogeste est récompensé : une bouteille recyclée donne 2 centimes d'euro de bon d'achat."

Qui profitera de ces bons ?
"Nous récompenserons les enfants en leur offrant de nouveaux jeux de société, du petit matériel, des livres ou autres."

Des nouvelles du périscolaire de Longeville Les Metz

News du vendredi 09 février 2018

Image
Dans le cadre d'une animation le mercredi après-midi 31 Janvier 2018, Metz-métropole est intervenu dans notre structure sur la commune de Longeville-Les-Metz, afin de familiariser les enfants au tri des déchets d'une manière ludique (même si pour la plupart les gestes étaient déjà acquis).

Joie et bonne humeur au programme avec la présence de 2 animatrices de Metz-Métropole.

Partenariat entre le périscolaire de Rurange et la Résidence des séniors "La Rose du Beffroi"

News du vendredi 09 février 2018

Image
Un partenariat avec la résidence des séniors "la Rose du Beffroi" à Maizieres Les Metz a été mis en place, pour mettre en avant l'échange intergénérationnel entre les enfants du périscolaire de Rurange/ Montrequienne et les personnes âgés.
Pendant l'après-midi, l'animatrice sur place a proposé aux enfants et personnes âgés de faire de la peinture (des dessins pour décorer la salle le jour de carnaval).

Après l'activité les enfants ont visité les locaux et ont testé le matériel sportif.

Puis nous avons pris le goûter avec les résidents.
Image Image Image Image

Ca bouge au local ados de Marange-Silvange

News du vendredi 09 février 2018

Image
Les PEP57 proposent des activités aux jeunes de Marange Silvange tous les mercredis de 14h à 17h30 et les vendredis soirs de 17h45 à 20h au sein du local ados. Cette année encore, les jeunes vont pouvoir bénéficier d'un programme varié et adapté à tous. Sportifs, rêveurs ou artistes chacun pourra s'adonner à sa passion.

En effet, ils pourront s'initier au SLAM (forme de poésie urbaine) dans l'objectif de créer et présenter leur texte sur scène lors d'une représentation en fin d'année. Plusieurs projets d'autofinancement sont en préparation : 100% foot spécial ados de Marange, préparation du projet "Coup de pousse" en partenariat avec la commune, rencontres avec les jeunes du Villages Sos...

Sans compter, l'initiation au théâtre et à la comédie musicale ou de la relaxation. Mais au-delà du fait de pouvoir pratiquer des activités qui leur plaisent, les jeunes pourront trouver un lieu où être ensemble, où agir et devenir autonome en réalisant leurs propres projets.

Renseignements et inscriptions : Accueil périscolaire PEP57 — Maison des Associations — Rue François Lapierre — 57 535 MARANGE-SILVANGE/06.21.51.39.39

Des nouvelles du périscolaire d'Amanvillers

News du jeudi 08 février 2018

Image
Ce mois-ci les activités continuent dans la bonne humeur au périscolaire d'Amanvillers.
Au programme, atelier cirque, des ateliers bricolage, des jeux de construction, tout est mis en place pour que l'enfant puisse développer son imaginaire, sa motricité, qu'il puisse se sociabiliser et s'épanouir.

>> Retrouver la plaquette d'activité de janvier à juillet du périscolaire.


Image Image

La lutte contre le gaspillage alimentaire au périscolaire de Marange-Silvange

News du mardi 06 février 2018

Image
Cette nouvelle année a commencé traditionnellement à l'accueil périscolaire PEP57 par la dégustation de la galette des rois. Les enfants attendent toujours avec impatience de croquer leur part pour découvrir qui seront les fameux reines et rois. Ce moment de partage convivial, permet à chaque chanceux, un peu intimidé, d'être applaudi et de choisir son roi ou sa reine de l'année !

Mais, cette année, le partage de la galette est aussi le point de départ d'un projet autour de l'alimentation et de la lutte contre le gaspillage alimentaire. En effet, se faire plaisir et bien manger sont une des conditions qui permette de gaspiller moins lors des repas pris
en collectivité. Les ateliers à venir seront menés dans l'optique de ce projet à long terme autour de l'éco-citoyenneté, toujours de manière ludique et sympathique !

Et pour commencer, les enfants participeront à un concours de dessin, organisé par les animateurs pour sensibiliser le public à la question et réaliser les " futures affiches de prévention " contre le gaspillage alimentaire ou encore le tri sélectif des déchets.

Renseignements et inscriptions : Accueil périscolaire PEP57 — Maison des Associations — Rue François Lapierre — 57 535 MARANGE-SILVANGE/06.21.51.39.39
Image Image Image Image

Formation premiers secours aux relais assistants maternels PEP57 de Longeville Lès Metz

News du mardi 06 février 2018

La formation Acteur Prévention Secours s'est déroulée sur 3 samedis consécutifs de janvier dans les locaux du périscolaires de Longeville-lès-Metz.
Les objectifs : "Contribuer à la suppression ou à la réduction des risques professionnels
Développer un comportement adapté en cas de dysfonctionnement, d'incident ou d'accident sur son lieu de travail."

Les huit assistantes maternelles et l'animatrice du RAM St Quentin ont toutes obtenu leur certificat, après une journée à réfléchir sur l'ergonomie sur son lieu de travail, à domicile donc, et 2 jours de théorie et de pratique sur les situations d'urgence.

Cette formation a permis à des professionnelles de différents territoire de se rencontrer, d'échanger sur leurs pratiques quotidiennes, dans une bonne ambiance. Nous comptons sur le succès de cette rencontre pour amener de plus en plus de professionnels à se former.

Besoin de vacances ?

News du lundi 29 janvier 2018

Besoin de vacances ?
Profitez-vite des promotions de notre partenaire Vacances-Passion : C'est par ici les vacances !!
Image