Guénange – On pousse les murs au Centre Médico-Psychopédagogique

Troubles du comportement, difficultés d’apprentissage, handicaps avérés… Il y a mille et une raisons de faire suivre son enfant par une équipe de soins pluridisciplinaires. C’est la vocation du Centre Médico-Psychopédagogique. Il a ouvert un nouveau créneau pour les familles et les 2 à 6 ans.

Le Centre Médico-Psychopédagogique (CMPP) a déménagé du 11 au 11 bis, boulevard du Pont et ça change tout ! Avec son accès en rez-de-chaussée et une salle supplémentaire, le centre peut mettre à disposition de ses usagers une nouvelle salle et deux nouveaux créneaux de prise en charge. « Grâce à cette nouvelle salle de psychomotricité, nous pouvons organiser des groupes. Pour commencer, nous proposons un atelier pâtisserie à visée thérapeutique. L’activité reste toujours un média ; la finalité, c’est le soin apporté aux enfants », indique le Dr Michelle François, directrice médicale du CMPP de Moselle Nord.

L’autre proposition est encore plus récente. « Il y a une quinzaine de jours, nous avons démarré un groupe d’accueil parents-enfants, sur le modèle de ce que nous faisons jusqu’ici à Uckange. C’est un espace transitionnel, animé par un orthophoniste et une psychologue, qui permet d’accueillir les inquiétudes des parents et de repérer les problèmes des tout-petits, avant qu’ils n’effectuent un bilan avec le médecin et n’entrent dans un programme thérapeutique », poursuit le Dr François. Les séances se déroulent le mardi matin et sont dirigées vers les enfants de 2 à 6 ans. Des besoins importants

Comme tous les CMPP de Moselle, l’antenne de Guénange est gérée par l’association PEP 57 (Pupilles de l’enseignement public). Récemment, elle a eu l’occasion d’acheter les locaux du 11 bis, boulevard du Pont, qu’elle partage avec les permanences de Moselle Solidarité. Un été de travaux et 160 000 € plus tard, elle accueille dans de meilleures conditions les petits usagers et leurs familles.

La prise en charge thérapeutique concerne les 2-21 ans, mais ce sont essentiellement de jeunes enfants qui sont suivis pour des troubles divers. « Au départ, ils sont repérés par le milieu scolaire, les assistantes sociales, les pédiatres, les infirmiers etc. Mais au final, ce sont toujours les familles qui décident, ou pas, de demander une prise en charge », précise le Dr François.

Actuellement, le CMPP Moselle Nord suit 330 enfants. Il y en a autant sur liste d’attente. Le délai d’attente pour un premier rendez-vous est de dix mois en moyenne.

C.F. – Source

Latest Project
Jeans Store Interior
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes.
previous arrow
next arrow
Slider

Publié le 15/11/2019

TOP