News pour l'année 2017

Fin de cycle

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


Les vacances se profilent à l'horizon et si l'accueil périscolaire des PEP57 poursuit son activité sous forme de centre aéré, le cycle scolaire prend fin. Une occasion de faire la fête en invitant parents et fratries a venir passer quelques bons moments au sein de la structure. Il y avait des choses à voir, comme ces nouveaux jeux en bois installés dans la courette à l'arrière du bâtiment. Les enfants ont eu de quoi se divertir et certains parents ont pris part à l'amusement général, étonnés par les possibilités diverses qu'offraient ces créations en matériel de récupération. Et l'incontournable goûter à partager entre-temps

Les quatre jours c'est oui dès 2017

News du vendredi 07 juillet 2017

Vendredi en fin d'après-midi, s'est déroulé un conseil municipal d'urgence comprenant un seul point à l'ordre du jour : l'organisation de la semaine scolaire à quatre jours. Il a été voté à l'unanimité.

Le conseil municipal s'est réuni en urgence pour débattre de l'organisation de la semaine scolaire à quatre jours, seul point inscrit à l'ordre du jour et qui a été voté à l'unanimité.

Frédérique Login, maire de la commune, déclare : "Cette procédure d'urgence est effectuée en raison du décret du 27 juin, application du 28 juin, pour des adaptations à l'organisation de la semaine scolaire actuelle dans les écoles maternelle et élémentaire publiques".

Liliane Amoros, adjointe en charge des écoles, poursuit : "À réception du décret, tous les directeurs d'école ont reçu un courrier émanant d'Arlette Saluzzi, inspectrice de l'Éducation nationale pour la circonscription de Montigny-lès-Metz. Le même jour, nous avons étudié la faisabilité du retour à la semaine de quatre jours pour la rentrée 2017, avec le périscolaire, les enseignants, les parents d'élèves, les Pep. La seule condition : rester en cohérence avec le projet d'école [le conseil d'école s'est réuni ce lundi 3 juillet]. Cette délibération fournie au conseil d'école, sera envoyée au Dasen avec une copie à l'inspectrice. Les parents auront une réponse soit avant les vacances soit ils seront avertis par la presse ou par un courrier individuel. Un accueil sera prévu le mercredi et revu fin septembre en fonction du nombre d'inscriptions. Il faudra juste accorder, en septembre, une certaine souplesse au niveau des horaires pour permettre la réorganisation des emplois du temps du personnel en fonction des demandes."

"Le bien-être des enfants est primordial"
Les conseillers d'opposition prennent la parole, dont Marie-Hélène Gauche : "Lors du conseil municipal du 19 mai, lorsque vous nous avez présenté la nouvelle convention avec les Pep 57, nous vous avions alerté sur le nouveau programme du président Macron. Qu'en est-il à présent avec cet organisme au niveau de la convention et qu'en est-il des mercredis ? Le montant du budget va être à revoir. Le personnel mis à disposition, comment l'envisagez-vous ?"

Sandrine Verry interroge : "La commune va faire des économies ?"

Frédérique Login affirme : "Aucune difficulté, cette convention est adaptée au temps scolaire. Au niveau de la commune, nous aurons moins de frais du fait d'animateurs en moins. Le budget est prévisionnel. On paie aux justes prestations, mais je ne peux vous dire si nous aurons moins de frais du fait de l'ouverture du périscolaire aux 3 ans. Au niveau de la Caf, tout est transparent."

Liliane Amoros poursuit : "Eric est mis à disposition avec un quota d'heures au périscolaire, dont il est le directeur adjoint, et à l'école ; il n'y aucun changement pour lui. En dessous de sept enfants, nous n'ouvrons pas les mercredis, la Caf ne nous le permet pas. Nous sommes en Contrat enfance-jeunesse. Le périscolaire fonctionnera de 16 h à 18 h avec les activités diversifiées. Les Nap sont supprimées."

"Et pour les horaires ?", questionne Olivier Michel, conseiller d'opposition. "On conservera les anciens, c'est-à-dire de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h", répond Liliane Amoros.

Le mot de la fin revient au maire : "Nous validons les demandes des enseignants et des parents d'élèves. Le bien-être de l'enfant est, pour nous, primordial."

Pas si facile d'être parents

News du vendredi 07 juillet 2017

Être parents, ce n'est pas si facile que ça, c'est un métier qui ne s'apprend pas. L'association PEP de la Moselle propose un temps d'échange et d'expérience, avec la participation d'une professionnelle de l'enfance qui saura répondre à toutes vos interrogations. Ce moment de discussion qui se veut convivial se fera autour d'un petit-déjeuner et d'un café.

Le rendez-vous est fixé au samedi 8 juillet, de 9 h 30 à 11 h 30 au centre de loisirs PEP, 2 grand-rue à Kuntzig.

Renseignements auprès de Michel Quételard (tél. 06 12 99 80 68) ou du centre de loisirs des PEP de Kuntzig (tél. 06 70 71 92 88).

Clap de fin

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


NOISSEVILLE. -- L'accueil périscolaire, géré par les Pep 57, a organisé une fête de fin d'année sur le thème des vacances. Les enfants ont effectué une belle prestation dans une salle des fêtes comble. Ils ont chanté et dansé sous les yeux du public. Ils ont été fort applaudis, ainsi que les animateurs, pour la réalisation de toute cette organisation.

« Faire du neuf avec du vieux »

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


Participant au marché de Noël les enfants de l'accueil périscolaire des PEP 57 avaient vendu des objets en bois fabriqués par les jeunes issus du lieu de vie "Cap Horn" situé à Rolbing. "Avec l'argent récolté nous avons acheté des grands jeux en bois" annonce Véro la directrice du périscolaire. "Ces jeux en bois ont été fabriqués par les mêmes jeunes parmi lesquels certains sont venus avec les éducateurs mercredi nous ramener les objets en question." Ils les ont présenté aux enfants et joué avec eux. Précisions : "Ces jeux ont été réalisés a avec du matériel de récupération". Objectif : "Faire du neuf avec du vieux". Régis éducateur au lieu de vie Cap Horn informe : "Il s'agit d'un foyer qui reçoit six jeunes maximum pour un meilleur suivi. Ils sont placés par l'aide sociale à l'enfance". Scolarisation, insertion professionnelle, retour en famille, font partie des objectifs de la structure. L'atelier bois avec ses horaires de travail est "un plus" offert aux jeunes, lesquels lors de ces heures en manufacture font face "à la création et au système D tout en étant dans une certaine démarche écologique".

Une pause parents

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


Une initiative qui a eu l'heur de plaire que cette "pause parents" proposée par le périscolaire des PEP57. Tandis que Véro la directrice s'occupait des enfants, des mamans et un papa parlaient entre eux de leur quotidien de parents , mais aussi face à une intervenante (financée par la CAF ), formée pour animer des ateliers parentalité . Par la suite l'animatrice peut, en cas de besoin, venir en aide aux parents. "Très positif" "À reconduire" "On se rend compte qu'on n'est pas tout seul" ont été parmi les remarques entendues à l'issue de cette matinée constructive où les parents ont échangé également les anecdotes, souvent cocasses , vécues au jour le jour avec leur progéniture.

Quand les enfants du périsco prêtent l'oreille

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


Charlotte et Aline, deux jeunes éducatrices de l'Institut national de jeunes sourds (INJS) de Metz, sont intervenues au périscolaire de l'école Les Moulins. Séverine Haffner, la directrice de la structure gérée par les PEP 57, a initié cette prestation afin de faire découvrir cette forme de handicap aux enfants.

"Il était important pour moi qu'on les initie à la technique de communication qu'est la langue des signes. Je connais bien ce problème car j'ai moi-même un proche qui souffre de mal entendement. Et puis j'aime partager, semer des petites graines d'optimiste que l'on cultive ensuite ensemble", précise la directrice.

Présenté pour commencer au travers d'une histoire tirée du livre Oliver, l'enfant qui entendait mal, l'exposé a pris ensuite une dimension plus ludique. Les deux animatrices ont proposé aux enfants de mimer en langue des signes des images représentants des animaux que leurs petits camarades devaient reconnaître. Ainsi, Charlie, Enzo puis Alexis, ont tour à tour mimé une girafe, un poisson ou encore un oiseau... Puis, munis d'un casque sur les oreilles qui atténuait fortement le bruit ambiant, les enfants ont vécu pendant quelques instants l'univers des malentendants. S'en est suivi un petit débat au cours duquel tous les thèmes de la surdité ont été abordés.

Dans la salle du périscolaire parsemé de consignes pédagogiques, plus aucun son ne s'échappait de la bouche des enfants. Le silence s'était invité. Seules leurs petites menottes s'agitaient... Aucun des enfants présents n'a fait la sourde oreille à cette intervention qui les a ravis.

Deviens un indien au périscolaire

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


Ce vendredi, lors des nouvelles activités périscolaires, les animatrices des Pep57 ont organisé un grand jeu sur le thème des indiens pour les enfants des communes. Sur les rythmes de musique amérindienne, les enfants ont bravé tous les obstacles pour devenir un parfait petit indien. Ils ont dû attraper un cheval sauvage, le ferrer, tirer à l'arc, retrouver les plumes de l'aigle qui se cache et réaliser leur coiffe d'indien.

Afin de permettre aux enfants de développer la confiance en soi et en l'autre, de se respecter soi et les autres, les Pep57 organiseront du 10 au 28 juillet leur centre de loisirs à Rémelfing, sur le thème L'île aux pirates de Mallo Lanta. L'accueil est ouvert aux enfants âgés de 3 à 12 ans pour toutes les communes.

Pour tous renseignements ou informations, contacter la directrice au 06 29 20 58 22 ou par mail à periscolaire.remelfing-zetting@pep57.org.

Une pluie de cadeaux

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


Il y a quelques jours, à l'école primaire, la tombola des PEP 57 faisait des heureux avec la remise d'une pluie de cadeaux. La distribution s'est faite en présence des membres des PEP, à savoir Valérie Henrion, Denis Mathy, Roland Kunegel et Mallory Nedjma, directrice du périscolaire aussi géré par les PEP 57.

Tous les deux ans, les Pupilles de l'enseignement public organisent une tombola dans les écoles avec une vente de billets à 2 EUR. 1 EUR revient à chaque coopérative scolaire de l'école et 1 EUR sert à financer les colonies de vacances des enfants défavorisés de Moselle.

Sur le département, c'est plus de 500 000 billets qui ont été vendus. Les sections locales de Sarreguemines et Bitche viennent de remettre une cinquantaine de cadeaux aux heureux vainqueurs. Des beaux lots, parmi lesquels des lecteurs MP4, des livres, des jeux de société, des GPS, un smartphone, des tablettes, du petit électroménager, des bons d'achats de 20 et 50 EUR et des billets d'entrées pour des animations dans la région.

Les personnes ayant reçu un courrier nominatif et n'ayant pas encore récupéré leur lot peuvent le faire jusqu'à la fin de l'année scolaire à l'école primaire de Rémelfing.

La solidarité pour les enfants entre en scène

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


Les Pupilles Enseignement Public 57 (PEP) et les enfants des écoles Schlesser et Pasteur de Fameck et Montaigne d'Uckange ont monté Au Diapason un grand spectacle de solidarité sous la houlette du comité d'animation local. Les jeunes ont interprété chants et danses traditionnelles folk. Lillian Lawrot, de Terville, jeune chanteur de 12 ans, a été vivement applaudi pour son interprétation a capella de quatre grands classiques d'Édith Piaf. La Zumba du CSC de Serémange, sous la conduite de Lætitia Monchieri, a proposé quatre danses et offert un superbe final durant lequel tous les jeunes sont montés sur scène. Le président des PEP 57 Gérard Michel a rappelé que les PEP oeuvraient pour permettre à chaque enfant d'accéder à l'ensemble de ses droits, droit à l'éducation, à l'alimentation, aux soins, à la culture et au travail. Elles interviennent dans le domaine sociomédical (IES, CMPP, aide psychologique aux étudiants, services de soins pour enfants handicapés), pour l'éducation et les loisirs (vacances, classes de découvertes, formations BAFA, BAFD, accueils périscolaires et de loisir, accompagnement à la scolarité, assistance pédagogique aux enfants malades, aides sociales d'urgence au travers des sections locales et commissions départementales des solidarités. Les dons perçus lors de la soirée à Uckange serviront à aider les scolaires du secteur Moselle Nord pour l'achat de matériel scolaire, pour participer au financement des transports scolaires ou de la cantine, des classes de découvertes ou d'un premier départ en vacances.

Cahiers de vacances pour les CE2

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


Depuis 2009, à chaque fin d'année scolaire, la municipalité offre des cahiers de vacances aux élèves des écoles publiques du premier degré. Cette année, la remise officielle a eu lieu à l'école élémentaire de Marienau.

Jusqu'en 2013, la municipalité ciblait les CM2, pour préparer leur passage en 6e. De 2014 à 2016, les bénéficiaires étaient leurs camarades de CE1. Cette année, ce sont les CE2, qui préparent leur passage au CM1 donc, qui profitent du dispositif. 215 élèves sont concernés sur l'ensemble des écoles de la ville.

Comme les années précédentes, les cahiers ont été élaborés par les enseignants de l'association des pupilles de l'enseignement public (PEP). Ils ont la particularité de consacrer une partie du contenu à la région Lorraine et permettre aux élèves de parfaire leur connaissance sur les richesses de la région.

Une leçon de littérature avec Marie Zimmer

News du vendredi 07 juillet 2017

Marie Zimmer, auteure lorraine du livre L'air de rien, est venue donner un peu de son temps à l'école Paul-Flickinger de Vigy.Pour livrer son parcours avec les mots lors d'une leçon de littérature devant les écoliers de CM2.

Les élèves de la classe de CM2 de Caroline Lebeau et Catherine Greff ont participé au prix littéraire organisé par les PEP Lorraine. Ils ont étudié L'air de rien, ce livre écrit par Marie Zimmer qui a obtenu le 1er prix roman jeunesse PEP Solidarité. L'ouvrage est illustré par Marie Dautier et édité au Crayon à Roulettes, maison d'édition de Vigy, dirigée par Claire Pelosato. Marie Zimmer est venue à la rencontre de la classe de CM2 et s'est prêtée de bonne grâce au jeu des questions-réponses.

"Le sujet et l'inspiration se trouvent dans la vie de tous les jours, parfois sur un détail autour duquel je vais construire une histoire, a expliqué l'auteure. J'ai choisi le titre L'air de rien, car cela correspond à l'état d'esprit des personnages du livre. L'air de rien ou comme si de rien n'était... J'ai toujours lu et j'ai particulièrement aimé Le Petit Prince. La lecture, quel meilleur outil pour apprendre et retenir les règles d'orthographe et de grammaire ! Il y a un auteur que j'apprécie beaucoup : Tatiana de Rosnais (Elle s'appelait Sara, Bommerang, Manderley for ever, etc.) avec qui j'ai eu un contact amical et qui m'a encouragée dans l'écriture."

"Mon prochain roman est en voie d'achèvement et sera soumis à leur lecture et il faudra lui trouver un titre", ajoute-t-elle. L'exercice littéraire ne s'arrête pas là, puisque les enseignantes et leurs élèves ont travaillé sur des textes imaginés, écrits et illustrés. Ce livre a pour titre Histoires sans queue ni tête.

"Dès que j'ai su tenir un crayon entre les mains, j'ai eu envie d'écrire, c'est dire si la passion des mots remonte à loin. Des histoires d'agents secrets imaginées avec mes frères, puis plus tard mes premières chansons, poursuit l'auteure invitée. Éducatrice spécialisée et passionnée par le théâtre, j'en fais mon outil de travail auprès de jeunes en difficulté. J'ai écrit plus d'une vingtaine de pièces, jouées aux quatre coins de la Lorraine que j'habite toujours. Parallèlement, j'écris mes premiers spectacles pour adultes dans la troupe de théâtre où je suis scénariste. Puis tout s'enchaîne avec le besoin d'explorer d'autres formes d'écriture et l'envie de démarcher les maisons d'édition, de participer à des concours de nouvelles. Ce qui m'offre l'opportunité de jolies rencontres humaines et littéraires."

Parentalité : ateliers itinérants

News du vendredi 07 juillet 2017

"Pourquoi l'amour ne suffit pas pour être parent ? Nous avons beau être compréhensifs, à l'écoute de nos enfants... Il n'est pas toujours facile d'être parents ! Nous nous interrogeons souvent sur la manière de nous y prendre pour les aider à grandir et à s'ouvrir au monde."

Ainsi, c'est avec plaisir que le PEP57 accueillera tous les parents à l'atelier Pause Parents afin de parler ensemble de leur expérience autour d'un petit-déjeuner convivial, en compagnie d'une professionnelle de l'éducation.

En juillet, octobreet décembre
Tous les enfants seront bien sûr les bienvenus et seront pris en charge par un animateur professionnel. Ce petit-déjeuner a lieu à l'accueil périscolaire, mais il est ouvert à tous les parents y compris à ceux qui n'ont pas leurs enfants habituellement inscrits dans cette structure.

Entrée libre et gratuite. Deux autres ateliers auront lieu à Bousse jusqu'à la fin de l'année : le 7 octobre et 9 décembre 2017.

Prochain rendez-vous le samedi 1er juillet, de 9 h 30 à 11 h 30, à l'accueil périscolaire PEP57 de Bousse, à la maternelle Le plateau situé 12 A rue de Metz à Bousse, en face de la salle polyvalente Georges-Brassens.

Renseignements auprès de Thierry Callut tél. 06 26 97 23 64

Une souscription pour permettre à tous les enfants de partir en vacances

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


L'association départementale des Pep 57 a organisé dans les établissements scolaires de Moselle une souscription destinée à permettre le départ en vacances, sur deux ans, d'une centaine d'élèves issus de milieux défavorisés.

Cette campagne a lieu tous les deux ans. Elle a permis aux écoliers et collégiens mosellans de manifester leur solidarité envers ceux d'entre eux qui ne peuvent pas partir en vacances. Elle a également favorisé l'entraide au sein des établissements scolaires, puisque la moitié des sommes récoltées reste propriété des écoles ou des collèges, pour le financement de leurs actions propres.

Le tirage au sort des gros lots a eu lieu dans les locaux des Pep 57, à Metz. Il a permis aux heureux gagnants de voir leur geste de solidarité récompensé puisque trois bons "voyage" de 800 EUR chacun ont été attribués. Les autres lots (chèques cadeaux, entrées culturelles ou de loisirs, petit électroménager, smart box, coffrets beauté, paniers garnis, jeux de société, livres...) seront remis dans dix des périscolaires de la Moselle, grâce aux sept sections locales Pep réparties sur le département.

Pour le secteur de la vallée de l'Orne, la remise des lots a eu lieu au périscolaire de Clouange, en présence d'Alice Steuer, directrice du périscolaire et de Laure Boltz, représentant la section locale 6 des Pep.

Ateliers itinérants de la parentalité Pep57 à Bousse

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


L'Association des parents d'élèves de Bousse Pep57 accueillera samedi 1er juillet un atelier "Pause parents" afin de parler ensemble de l'expérience de la parentalité autour d'un petit-déjeuner en compagnie d'une professionnelle de l'éducation. Tous les enfants seront bien sûr les bienvenus et seront pris en charge par un animateur. Ce petit-déjeuner a lieu à l'accueil périscolaire, mais est ouvert à tous les parents de Moselle. Il n'est pas nécessaire d'avoir ses enfants inscrits à l'accueil périscolaire pour y participer. L'entrée est libre et gratuite.

Deux autres ateliers auront lieu à Bousse d'ici la fin de l'année : le 7 octobre et le 9 décembre.

Prochain rendez-vous samedi 1er juillet, de 9 h 30 à 11 h 30, à l'accueil périscolaire Pep57 de Bousse. à la maternelle "Le plateau" situé 12 A rue de Metz à Bousse, en face de la salle polyvalente Georges Brassens.

Pour plus de renseignements, contacter Thierry Callut au 06 26 97 23 64.

Les élèves ont accueilli l'auteure Marie Zimmer

News du vendredi 07 juillet 2017

La classe de CM1/CM2 de l'école Erckmann-Chatrian de Behren-lès-Forbach a accueilli l'auteure de littérature de jeunesse, Marie Zimmer, gagnante du 1er prix PEP solidarité du concours de lecture.

Il y a quelques jours, les PEP (Pupilles de l'Education Publique) ont invité les classes de CM1/CM2 de l'école Erckmann-Chatrian de Behren-lès-Forbach, ayant participé au concours de lecture à venir rencontrer l'auteure Marie Zimmer dont le roman L'air de rien a remporté le 1er prix PEP solidarité. Toute la classe de CM1/CM2 de Christelle Marino, professeur à l'école behrinoise ainsi que celle de Mme Kontzler de l'école Laurent-Bour de Kerbach se sont rendues au Grenier des Récollets à Metz. Les élèves ont ainsi pu échanger avec l'auteure et faire dédicacer leur livre.

Première pour une classe du REP +
La lecture est au coeur du projet du REP + (Réseau d'éducation prioritaire) de Behren. Tout au long de l'année, les classes participent à différents projets afin d'encourager les élèves à lire. Cette année, pour la première fois, une classe du réseau a participé au concours de lecture organisé par les PEP (Pupilles de l'Éducation Publique).

Chaque année, plus de 1 000 élèves lorrains y participent. Il s'agit de décerner un prix littéraire : le prix PEP solidarité. Ce projet s'inscrit dans le cadre de la lutte contre l'illettrisme, de la promotion de la littérature de jeunesse mais également de l'éducation à la citoyenneté puisque les thèmes choisis sont des sujets de société et d'actualité : la maladie d'un enfant, l'amitié, la guerre.

Plusieurs étapes
Le concours se déroule en plusieurs étapes. Après s'être inscrite, la classe a reçu la sélection des sept ouvrages en compétition. Il s'agissait de les lire tous pour en établir un classement. L'occasion pour les élèves de donner leur avis et de défendre devant leur camarade leur livre préféré.

Une fois le classement défini par la classe, deux élèves sont désignés par leurs camardes pour les représenter et défendre leur classement à Metz lors d'une rencontre avec les représentants de toutes les classes participantes de la région.

Malheureusement, faute de financement, cette action risque de ne pas être reconduite l'année prochaine par les PEP. Espérons qu'une solution sera trouvée afin de permettre à toutes ces classes et ces élèves de continuer à vivre de belles expériences de lecture.

Noisseville : le prix littéraire des 3-6 ans

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


L'accueil périscolaire PEP 57 de Noisseville a participé, avec les enfants de 3 à 6 ans, à un prix littéraire petite enfance.

Durant plusieurs semaines, les enfants ont lu une sélection de livres, de manière originale et attrayante. Ensuite, des activités ont été proposées autour de ces livres, créations de jeux, de livrets, de mobiles. L'objectif est d'aborder dès le plus jeune âge la littérature de jeunesse et d'appréhender le livre comme un outil de jeu et de partage.

Sept auteurs et illustrateurs locaux sont associés au projet. L'une d'eux, Claire Pelosato, illustratrice, est venue partager sa passion avec les enfants en présentant un livre lors d'un temps convivial à la bibliothèque, la Biblinoise. Mmes Ihle et Collin y ont accueilli les enfants et l'équipe d'animation. A la fin des séances, les enfants ont choisi leur auteur préféré. Leur vote sera comptabilisé au sein des autres périscolaires. Une affaire à suivre.

Club house du tennis ouvert aux ados

News du vendredi 07 juillet 2017

La municipalité fait procéder actuellement à la réfection du club house du Tennis-club d'Amanvillers (TCA) en vue d'une cohabitation avec les ados gérés par les Pep 57.

Des entreprises locales ont été sollicitées pour l'électricité intérieure et extérieure, les peintures intérieures aux tons blanc et violet dans la pièce principale, uniquement blanc pour la salle de rangement et sanitaires. Le coût de cette rénovation est de 6 500 EUR.

Pourquoi le club house ?

Bruno DEROUBAIX, adjoint au maire : "Le tennis utilise à 10% le club house. Il faut utiliser le patrimoine à bon escient. Cela va permettre ainsi aux ados d'avoir un local bien eux près des courts de tennis et du terrain de football. Ils étaient dans l'espace au gymnase qui accueille aussi des petits donc inadéquat."

Des aménagements prévus ?

"Un espace ludique va être conçu avec du mobilier : canapé, chaises, table, armoire ainsi qu'un baby-foot. De plus, un réfrigérateur et un petit four seront mis en place derrière le bar. Un WC handicapé sera installé prochainement.

Le TCA bénéficiera aussi de ses nouveaux équipements. Il sera opérationnel ce mois-ci."

Et l'extérieur, pas de réfection ?

"Les jobs d'été auront en charge la peinture des encadrements de fenêtres et peut-être le lavage au nettoyeur des façades crépies. Concernant la toiture, nous verrons cela ultérieurement."

Combien d'ados actuellement inscrits ?

"Une bonne douzaine encadrée par Eric Larose. Ils se réunissent un vendredi tous les quinze jours. Avec ce local, nous espérons qu'ils seront plus nombreux, car Eric leur propose des soirées à thème. Une cotisation annuelle est demandée par Les Pep 57."

100 % foot : initiative 100 % ados

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


Le club local ados du périscolaire Pep 57 prend des initiatives pour financer ses envies. La preuve avec le projet 100 % foot avec l'ES Marange et le champion de France de foot freestyle.

Latifa, directrice adjointe du périscolaire Pep 57, rappelle : "Le local ados est un lieu d'accueil, d'échanges, d'activités, et de construction de projets, fréquenté par une dizaine d'adolescents. Ils organisent ce tournoi 100 % foot pour financer un projet de séjour culturel à Paris, ou ailleurs. Ils ont élaboré ce projet de A à Z." "Certains jeunes du local ados jouent à l'ESM, alors nous avons accepté de leur rendre service en les accueillant pour cette action", ajoute Georges Witz, président du club de football.

Ambre, Manon et Claire sont membres du local ados depuis plus de deux ans : "Nous avons eu l'idée du 100 % foot parce que nous jouons au foot en club, et puis c'est un sport connu, qui ramène du monde."

Une cinquantaine de jeunes a répondu à l'invitation lancée. Leurs équipes portaient des noms inventés pour la circonstance : Tychuss, Team Zine, les Squats, Dream team, ou Tetant family. "J'ai ramené deux équipes de copains de classe du collège", précise Eva, pilier du local ados, qui ajoute : "Je suis là depuis 8 h pour préparer les installations, les sandwichs et le café que nous vendons aux spectateurs."

Freestyle et trophées
Afin de donner du relief à cette manifestation, les ados ont eu l'idée d'inviter Mouloud Allaoua, champion de France de foot freestyle. "Ils ont découvert ses prestations sur YouTube, et l'ont invité pour qu'il les initie à cette spécialité", précise Latifa. "Je suis un artiste du ballon rond. Je réalise des figures artistiques avec un ballon, pour un rendu spectaculaire", explique-t-il.

Assis en cercle au centre du terrain, les jeunes applaudissent les figures réalisées par le champion de France, avant de tenter de l'imiter. "Des jeunes peuvent être plus à l'aise seul avec un ballon de foot et réaliser de belles choses, alors qu'ils seraient perdus au milieu d'une équipe, avec le risque de ne jamais toucher le ballon. Mais il leur faudra aussi de la persévérance pour obtenir un résultat", souligne Mouloud Allaoua. Entre deux matches, les joueurs s'initient au foot freestyle sous la houlette du champion de France.

La journée se termine par la remise des trophées aux vainqueurs des tournois, par les membres du conseil municipal des jeunes. Manon en profite pour lancer un appel : "Que les jeunes viennent nous rejoindre au club local ados, car nous avons beaucoup d'activités prévues, des sorties piscines et patinages, de la tyrolienne, des randonnées à vélos, et aussi une comédie musicale."

Le local ados Pep 57 ouvre ses portes tous les vendredis, de 18 h 30 à 20 h et les mercredis de 14 h à 17 h à La Ruche.

Renseignements : 06 21 51 39 39.

Forum citoyen des enfants très réussi

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


Réunis au centre Pierre-Rodesch de Longeville-lès-Metz, 360 enfants issus des quarante sites périscolaires de la Moselle ont participé au Forum citoyen des enfants organisé par la Pep 57. Encadrés par une soixantaine d'adultes professionnels de l'enfance, ils ont ainsi découvert la citoyenneté et le mieux vivre ensemble à travers différents ateliers, tables rondes, débats, expositions, parcours ludiques, écologiques et sportifs.

Valeurs républicaines et environnement
Ce Forum leur a permis de concrétiser d'une manière festive toutes les réflexions qu'ils ont pu mener tout au long de l'année scolaire sur différents thèmes, tels que les valeurs républicaines, le handicap, le harcèlement, l'environnement, mais aussi les risques routiers et domestiques.

Au cours de cette manifestation coordonnée par Yamina Derkaoui, directrice adjointe du pôle Éducation, loisirs et solidarité, les enfants ont également eu droit à un débat public sanctionné par une élection, où chacun a accompli son premier geste citoyen en mettant son bulletin dans l'urne.

En fin d'animation, le prix littéraire petite enfance a été remis à l'auteur Didier Zanon, pour son livre Les petits bruits de la nuit, plébiscité par 450 jeunes lecteurs parmi cinq ouvrages proposés.

Sortie nature pour le périscolaire

News du vendredi 07 juillet 2017

Image


Au périscolaire des PEP 57 cela devient une habitude de s'allier le concours de Fabrice Ordener, membre du Gecnal du Warndt mais aussi adhérent à l'ASPAS (association pour la protection des animaux sauvages). C'est ainsi que mercredi, avec le soleil et la chaleur, Fabrice et d'autres animateurs et 16 jeunes de 4 à 10 ans sont allés en forêt pour jouer aux naturalistes en herbe. Les sens en éveil par le biais d'activités intitulées : oeil de fourmi, j'aime -je n'aime pas, memory visuel ou encore sonore, fine oreille, sac à malices et mimes la jeunesse avait de quoi explorer découvrir, toucher la nature. "ILs ont bien exercé leur curiosité, se montrant réceptif en faisant appel principalement au toucher et à la vue". À l'issue de deux heures de découvertes tout le monde a partagé une collation.

Spectacle de fin d'année à Sainte Barbe

News du vendredi 07 juillet 2017

Image
Ce jeudi 29 juin a eu lieu au centre socio culturel de Sainte Barbe, le spectacle de fin d'année du périscolaire, tant attendu.

Au programme : chant des maternelles, danse modern'jazz, remix de chanson actuelles, solo de guitare, théâtre des p'tits comiques mais aussi rap des CM2 et vidéo des journalistes en herbes du péri.

Les enfants se sont donnés à coeur joie pour présenter un spectacle enjoué et énergique devant des parents nombreux et conquis.

L'équipe d'animation remercie les parents et le SIS de Sainte Barbe pour leur présence et collaboration.

Et félicite et remercie les enfants pour leur entrain et leur bonne humeur et leur souhaite de belles vacances bien méritées !

Les parents découvrent le périscolaire

News du vendredi 30 juin 2017

Image
Les enfants qui fréquentent le périscolaire "le Pré Fleuri" organisé par la commune et les PEP 57 avaient invité les parents pour leur faire découvrir tout ce qu'ils avaient réalisé durant l'année, que ce soit au périscolaire ou en centre aéré. Marie Jo, psychologue clinicienne qui intervient régulièrement sur le centre les samedis sur des sujets librement choisis leur a proposé de réfléchir sur l'art de dire "Non" sans que cela soit une brimade. Il s'agit également pour Véronique Dubart, la directrice, d'assurer un premier contact avec les enfants qui vont intégrer le groupe à la rentrée prochaine et prendre les premières préinscriptions ainsi que pour le centre aéré d'été qui se tiendra du 10 juillet au 4 août.

Renseignements : Le Pré Fleuri, tel : 03.82.50.80.30/06.74.60.25.13 ou www.pep57.org, et periscolaire.bertrange@pep57.org.

Rencontre avec un illustrateur au périscolaire

News du vendredi 30 juin 2017

Image
Christian Lesourd, graphiste et illustrateur de profession, est venu à la rencontre des petits du centre de loisirs des PEP à Kuntzig.

Cette intervention rentre dans le cadre des ateliers de littérature jeunesse que l'équipe d'animation a mis en place afin de faire découvrir un éventail de livres spécifiques et donner le goût de la lecture aux enfants dès le plus jeune âge.

Lors de sa visite, M. Lesourd a présenté aux enfants son métier puis leur a expliqué comment faire pour illustrer des livres pour enfants. Ils ont ensuite participé à un atelier pratique en illustrant des onomatopées sorties du livre, Une histoire et au lit "Les petits bruits de la nuit". Les enfants ont beaucoup apprécié sa venue et cela leur a permis de comprendre comment est fait un livre avec le travail de l'auteur, de l'illustrateur et le rôle de la maison d'édition.
Une passion vouée à l'illustration aux arts et à la BD

Christian Lesourd est âgé de 44 ans. Il est illustrateur et graphiste à son compte. Diplômé des Beaux-Arts d'Epinal, il a travaillé dans un studio de dessin animé, et supervisé un studio graphique chinois à Shanghai. Actuellement, son travail consiste à mettre en page des illustrations pour des magazines, des livres destinés à la jeunesse, de la presse et de la publicité. Il anime également des ateliers dessin et des rencontres dans le monde de l'édition et intervient régulièrement à travers la France pour animer des ateliers dans des écoles, médiathèques, bibliothèques et centres de loisirs.

M. Lesourd est également co-organisateur du festival BD "Le rayon vert" qui a lieu à Thionville et producteur/animateur de la web émission : Le manoir des Chimères.

« 200 emplois créés en quatorze ans »

News du vendredi 30 juin 2017

Image
"Le personnel a été extraordinaire dans son engagement et le travail fourni." Hervé Pritrsky, président des Pep 57 (Pupilles de l'enseignement public), a profité de l'assemblée générale de l'association mosellane à Serémange-Erzange, pour saluer l'implication de ses équipes tout au long de l'année.

La structure, qui regroupe 500 salariés, agit sur le territoire dans le domaine du social et de la solidarité pour les jeunes. Elle décline ses actions sous des formes très diverses : médico-social, avec des dispositifs comme les CMPP (Centre médico-psycho-pédagogique) ou les bureaux d'aide psychologique aux étudiants, les centres de vacances et de découverte ouverts à tous, et enfin les pôles éducation, loisirs et solidarité.

"En quatorze ans, nous avons créé 200 emplois équivalent temps plein en Moselle. Aujourd'hui, nous représentons 16 millions d'euros en charges d'exploitation. Nous fonctionnons comme une entreprise, sauf que nous ne sommes qu'une association qui ne recherche pas le profit mais simplement à répondre aux besoins des gens", détaille Hervé Pritrsky.

Satisfait du dynamisme de l'association, le président a défini les objectifs pour l'année à venir : "Nous souhaitons surtout renforcer la collaboration avec les autres Pep du Grand Est. Il faut préciser que nous sommes des structures départementales indépendantes." L'autre grand chantier consistera en un travail participatif des bénévoles et des salariés, sur l'écriture du prochain projet associatif pour les cinq années à venir.

Dans un contexte social toujours difficile, les Pep 57 comptent bien continuer à assurer leur mission et "améliorer encore la qualité des solutions proposées".

Pep 57 : « La Fensch, section la plus dynamique »

News du vendredi 30 juin 2017

Image
Les Pep 57 (Pupilles Enseignement public) tenaient leur assemblée générale à Serémange-Erzange. L'occasion de rencontrer leur président, Hervé Pritrsky, et faire un point sur cette association qui compte 500 salariés.

Pouvez-vous nous rappeler ce que sont les Pep 57 ?

Hervé PRITRSKY, président : "Nous agissons sur trois domaines, à commencer par le médico-social qui se matérialise sous différentes formes : nous faisons par exemple de l'aide psychologique, avec des CMPP (Centre médico-psycho-pédagogique). Il y en a d'ailleurs un à Marspich. Nous avons aussi des bureaux d'aide psychologique aux étudiants ou encore des services de soins pour ceux qui souffrent de troubles auditifs ou visuels. Le deuxième domaine concerne les centres de vacances et de découverte ouverts à tous. Enfin le troisième volet, ce sont nos pôles éducation, loisirs et solidarité, qui là encore peuvent prendre des formes très diverses. Courant 2016 nous avons par exemple créé les Samely (Service d'aide aux mères lycéennes et collégiennes)."

Que représente la structure à l'heure actuelle ?

"Nous sommes 500 salariés, hors contrats centre de vacances, et nos charges d'exploitation s'élèvent à 16 millions d'euros. En quatorze ans, nous avons créé 200 emplois en équivalent temps plein. Nous fonctionnons comme une entreprise, sauf que nous ne sommes qu'une association qui ne fait pas de profit mais recherche simplement à répondre aux besoins des gens, à être efficace sur le social et le solidaire."

Quel bilan tirez-vous de l'année écoulée ?

"Les personnels ont été extraordinaires dans leur engagement et la qualité du travail fourni. Et nous constatons une vraie plus-value éducative sur nos actions. Enfin, je ne peux que saluer le dynamisme de l'association."

Quels sont les prochains objectifs ?

"Continuer à améliorer l'exigence de notre travail et renforcer la collaboration avec les autres Pep du Grand Est. Car nous sommes des structures départementales indépendantes. Nous engagerons également au cours de l'année un travail participatif avec les bénévoles et les salariés afin d'écrire ensemble le prochain projet associatif pour les cinq années à venir."

Quelles sont vos priorités sur le secteur de la vallée de la Fensch ?

"Nous faisons beaucoup de choses autour du périscolaire. Nous avons également plusieurs CMPP, à Hayange, Uckange et Marspich. La section locale de la vallée est de toute façon la plus dynamique du département, notamment en ce qui concerne la collecte de fonds et les actions directes sur le terrain. Ce n'est pas pour rien que nous avons organisé l'assemblée générale à Serémange-Erzange."
Propos recueillis par François PRADAYROL. francois.pradayrol@republicain-lorrain.fr

« Un périscolaire ouvert à la rentrée »

News du vendredi 30 juin 2017

Image
Depuis le 27 février, Aline Godefroy a pris ses fonctions de directrice pour les moins de 6 ans au centre d'accueil du périscolaire régi par les Pep 57 en partenariat avec la municipalité. Elle travaille depuis dix ans aux Pep 57 (sept ans à Courcelles-Chaussy et les trois dernières années à Argancy).

Combien accueillez-vous d'enfants ?

"En moyenne vingt-cinq par jour. Pour moi, c'est un challenge de pouvoir ouvrir aux petits à la rentrée. Actuellement, ils ne sont accueillis que durant les vacances et lors des Tap (temps d'activité périscolaire) où ils sont une douzaine."

Quel est le fonctionnement actuel ?

"Le matin de 7 h 30 à 8 h 30, accueil pour tous au gymnase rue Renard ; le midi de 12 h à 13 h 30, à la salle des fêtes ; pour les Tap de 15 h 15 à 16 h 15, deux groupes sont constitués, avec Eric au gymnase et moi à la maternelle. Pour le goûter et l'accueil du soir de 16 h 15 à 18 h, avec départ échelonné, nous sommes deux au gymnase. Le mercredi après-midi, pas d'accueil loisirs, les enfants sont occupés dans les différentes associations."

Quelles activités proposez-vous ?

"À la rentrée, on mettra différents ateliers en place : la gravure sur verre, ma passion, la cuisine. Avec l'école, il y a une belle entente. Nous avons des projets en commun tel que la création des décors de leur spectacle de fin d'année."

Quels sont les tarifs ?

"Selon le quotient familial : le matin est à 1,20 EUR, la pause méridienne 7 EUR, les Tap à 1 EUR, et le soir à 2,40 EUR."

Et pour les vacances estivales ?

"Le centre de loisirs sera ouvert du 10 au 28 juillet ainsi que du 20 au 25 août. Pour les ados, il fonctionnera tous les après-midi du 10 au 21 juillet. Les inscriptions seront ouvertes à la fin du mois."
Contact : 06 22 46 65 57 ; periscolaire.amanvillers@pep57.org

Inciter les jeunes à lire

News du vendredi 30 juin 2017

Image
Les PEP57, dont fait partie l'accueil périscolaire de Falck, organisent annuellement un prix littéraire. Par ce biais, les enfants partent à la découverte de plusieurs ouvrages avant de porter un choix sur leur oeuvre favorite. Petite nouveauté cette année : le prix concerne des livres pour enfants de niveau maternelle. Dans cette organisation il est proposé aux parents de faire le chemin avec leur enfant vers cette démarche de lecture. Pour ce faire, un système de prêt a été mis en place, avec une rotation régulière pour le retour des livres pour qu'un maximum de familles puisse en bénéficier. Les livres mis dans le sac de l'enfant, "pour l'aller et le retour", sont également mis à disposition des enseignantes pour une lecture en classe.

Vendredi , l'éditrice d'un des livres est venue au périscolaire pour parler de son métier, de celui d'illustrateur, mais aussi des publications en place pour ce Prix littéraire du périscolaire . À côté de cela , avec la vingtaine d'enfants concernés, Claire l'éditrice a découpé des motifs qui entreront dans la création d'une guirlande

"Dans une autre salle, il y déjà une fresque réalisée par le groupe" annonce Julie l'une des animatrices. À l'issue de la rencontre avec les enfants, l'intervenante a partagé un goûter en famille tout en discutant des projets inhérents à l'enfance autour des livres en question. Par la suite, un à un les enfants feront part de leur préférence "mais déjà nous avons dénoté vers quel livre ils sont le plus attirés" a constaté Véro la directrice .

Un atelier dédié à la famille sous l'égide des PEP57

News du vendredi 30 juin 2017

Pourquoi l'amour ne suffit pas pour être parent ? Nous avons beau être compréhensifs, à l'écoute de nos enfants... Pas toujours facile. Nous nous interrogeons souvent sur la manière de nous y prendre pour les aider à grandir et à s'ouvrir au monde. C'est la question que se pose le PEP57. Aussi, ce dernier propose un atelier Pause Parents des PEP57 afin de parler ensemble de son expérience autour d'un petit-déjeuner convivial, en compagnie d'une professionnelle de l'éducation. Les enfants sont bien sûr les bienvenus et seront pris en charge par un animateur. Rendez-vous ce samedi 13 mai, de 9 h 30 à 11 h 30, à l'accueil périscolaire PEP57 de Bousse, à la maternelle Le plateau situé 12 A, rue de Metz à Bousse, en face de la salle polyvalente Georges-Brassens.

Ce petit-déjeuner a lieu à l'accueil périscolaire, mais il est ouvert à tous les parents de Moselle. Inutile donc d'avoir les enfants inscrits à l'accueil périscolaire pour y participer.

Trois autres ateliers auront lieu à Bousse : le 1er juillet, 7 octobre et 9 décembre.

Entrée libre.
Pour plus de renseignements, contacter Thierry Callut (tél. 06 26 97 23 64).

Rendez-vous avec Juliette

News du vendredi 30 juin 2017

Image
Une rencontre a été organisée entre les enfants inscrits au périscolaire de Rémelfing/Zetting et l'auteur et illustratrice des livres Juliette, Doris Lauer. A cette occasion, l'auteure a présenté son dernier album Juliette se déguise.

Après avoir fait une lecture de son livre, elle a demandé aux enfants de se déguiser et d'effectuer des jeux de rôles. Les parents présents ont également joué avec leurs enfants en se déguisant. Puis, le périscolaire s'est transformé en mini-salle de conférence. Ainsi, les enfants ont pu poser des questions à l'auteur sur son métier. Afin de garder un beau souvenir de cette journée, Doris Lauer s'est prêtée au jeu d'une séance photo et a également dédicacé son livre avec plaisir.

Afin de remercier la venue de Doris Lauer et la participation des parents et des enfants, l'équipe d'animation a fait un clin d'oeil à l'auteur, en proposant le goûter qui est servi dans le livre. Puis, tous ont partagé un moment convivial.

Cet événement a pu se faire car les enfants participent au Prix littéraire Petite enfance spécial périscolaire, mis en place par les PEP 57, organisme qui gère l'accueil de loisirs de Rémelfing et Zetting.

Les petits bruits de la nuit

News du vendredi 30 juin 2017

Image
Dans le cadre du prix littéraire Pep57 petite enfance, Christian Lesourd, illustrateur, était récemment l'invité de David Steiler, directeur de l'accueil de loisirs au périscolaire d'Illange. Les enfants ont découvert l'ouvrage Les petits bruits de la nuit et surtout aimé à s'essayer à l'illustration sur des thèmes donnés. Un super moment à renouveler aux dires des petits.

La philo dès le périsco !

News du vendredi 30 juin 2017

Image
Le périscolaire a proposé un premier atelier philosophique aux enfants de l'école élémentaire Les Saules qu'il accueille, sous l'égide des Pep 57.

L'objectif : que les enfants puissent développer leur capacité à raisonner par eux-mêmes, à collaborer avec des personnes issues d'autres cultures... Et les préparer à devenir des citoyens confiants, actifs et responsables.

L'intérêt de ces ateliers philosophiques est donc de permettre à l'enfant de stimuler sa réflexion, son enthousiasme, sa bienveillance face aux propos de ses camarades.

Ces ateliers périscolaires bénéficient du soutien de l'Unesco pour qui ils représentent une "base éducative pour le dialogue interculturel".

Lors de la première session, neuf enfants présents. L'intervenante, Sylvie Allais, a abordé, avec eux, le thème de l'amitié : Quelle est la différence, selon les enfants, entre un copain et un ami ? Elle s'est appuyée sur un ouvrage de littérature jeunesse.

L'atelier a plu aux enfants qui ont confié avoir pu s'exprimer sur le sujet sans être jugé.

Les parents font une pause avec les PEP57

News du vendredi 30 juin 2017

L'association des parents d'élèves PEP57 organise un atelier de parentalité, intitulé Pause parents afin de parler ensemble de son expérience de parents autour d'un petit-déjeuner, en compagnie d'une professionnelle de l'éducation. Les enfants sont bien sûr les bienvenus, ils seront pris en charge par un animateur. Le prochain rendez-vous aura lieu le samedi 13 mai, de 9 h 30 à 11 h 30, à l'accueil périscolaire PEP57 de Bousse, à la maternelle Le plateau, 12 A, rue de Metz à Bousse, en face de la salle polyvalente.
Il est ouvert à tous les parents de Moselle même si les enfants ne sont pas inscrits à l'accueil périscolaire.

Les dates des prochains ateliers sont les 1er juillet, 7 octobre et 9 décembre.
Entrée libre et gratuite.
Renseignements auprès de Thierry Callut au 06 26 97 23 64.

Ça bourdonne au périscolaire

News du vendredi 30 juin 2017

Image
A l'initiative de Séverine Haffner, directrice de la structure gérée par les PEP 57, la présidente du Syndicat des apiculteurs de Metz et environs, Martine Clausset, est intervenue au périscolaire de l'école Les Moulins à Vantoux.

Passionnée par les abeilles depuis seize ans, elle a fait découvrir aux enfants un univers qu'elle maîtrise parfaitement.

Sous la surveillance des animatrices Léa, Jennifer et Céline, les enfants ont pu approcher les abeilles au plus près et sans risque. Ils ont tous été impressionnés par l'organisation et l'activité dans la ruche. Ils ont aussi découvert la gelée royale, cette précieuse substance indispensable au maintien de la colonie dont se nourrit la reine.

Une petite surprise attendait les chérubins à la fin de l'exposé : chacun d'entre eux a eu le privilège de déguster un peu de ce merveilleux nectar qui a émoustillé toutes leurs petites papilles.

La lecture au coeur des apprentissages

News du vendredi 30 juin 2017

Image
Dans la classe de Mme Kontzler, la lecture est à l'honneur pour le plus grand plaisir des élèves. Tous les ans, les élèves lisent de nombreux livres.

Les enfants ne lisent plus. Voilà une affirmation vite contredite par Mme Kontzler qui s'efforce à donner une place de choix à la lecture dans sa classe.

En plus des nombreux contrats de lecture qu'elle établit avec ses élèves, elle inscrit sa classe tous les ans au concours organisé par les PEP (Pupilles de l'Education Publique).

Chaque année, plus de 1 000 élèves lorrains y participent. Il s'agit de décerner un prix littéraire : le prix PEP solidarité. Ce projet s'inscrit dans le cadre de la lutte contre l'illettrisme, de la promotion de la littérature de jeunesse mais également de l'éducation à la citoyenneté puisque les thèmes choisis sont des sujets de société et d'actualité : la maladie d'un enfant, l'amitié, la guerre...
Sept ouvrages

Les élèves de CM1-CM2 de l'école Laurent Bour y ont participé. Dès le mois d'octobre, ils se sont attelés avec beaucoup d'enthousiasme à la lecture des sept ouvrages en compétition afin d'en établir un classement : les sujets abordés dans ces livres ont été au centre des discussions en classe mais aussi dans la cour de récréation.

Une fois les livres lus par l'ensemble des élèves, chacun a dû exprimer et défendre son livre préféré afin d'établir le classement. La classe a désigné ensuite deux représentants, Elsa et Marion qui se sont déplacés, accompagnés de leur maîtresse, un mercredi après-midi à Metz pour défendre leur classement face à d'autres enfants venus de toute la Lorraine. Après plusieurs de débats, c'est finalement le roman "L'air de rien" de Marie Zimmer qui a été élu 1er prix PEP solidarité. Les deux représentantes de la classe avouent avoir été très contentes de représenter leur classe et de pouvoir argumenter leurs choix collectifs, d'autant que les trois premiers livres étaient les mêmes que ceux choisis par leur classe.
Un projet motivant

A travers ce projet, les élèves découvrent le plaisir de la lecture et y trouvent un intérêt tout particulier notamment grâce aux échanges qu'implique le concours. Ces échanges motivent les élèves et les incitent à lire d'autres livres.

Alors que les programmes préconisent la lecture de sept ouvrages de littératures de jeunesse par, le contrat est largement respecté voire dépassé dans la classe de Mme Kontzler.

La richesse de ce projet réside également dans sa finalité qui permet aux élèves de rencontrer l'auteur du livre lauréat lors d'une rencontre conviviale.

Cette journée aura lieu le 9 juin à Metz, les élèves pourront alors interroger et faire dédicacer leur livre.

Malheureusement, faute de financement, cette action va peut être s'arrêter l'an prochain, ce qui priverait de nombreux élèves d'une ouverture et d'une richesse culturelle certaine.

Accueil de Loisirs de Sainte-Barbe

News du lundi 12 juin 2017

Durant les vacances scolaires, l'accueil de loisirs de Sainte-Barbe vous invite à partager des moments culturels et ludiques durant lequel nous voyagerons dans le temps.

Vous pourrez participer à nos activités du 10 au 28 juillet inclus.

La première semaine, les enfants pourront découvrir Metz et son patrimoine à travers une visite guidée en petit train le jeudi 13/07.

La deuxième semaine, nous voyagerons au pays des saveurs à Laquenexy le vendredi 21/07.

Et pour clore l'accueil, la troisième semaine sera consacrée à l'imagination de notre vie future avec des danses et chants et un grand jeu le vendredi 28/07 avec un défilé de mode !

Chaque semaine l'équipe d'animation aura pris le soin de préparer des programmes adaptés et variés pour que chacun puisse prendre du plaisir.

Le dépliant est disponible à l'accueil périscolaire de Sainte-Barbe 7 rue Brondex.

L'équipe d'animation saura vous accueillir dans la bonne humeur !

Assemblée plénière du Conseil Local de Santé Mentale

News du jeudi 08 juin 2017

Image
Jeudi 18 mai 2017, le CMPP de Metz a participé à l'Assemblée plénière du Conseil Local de Santé Mentale (CLSM) qui s'est tenue au Cloître des Récollets (salle capitulaire) à METZ. Cette rencontre était animée par Stéphane TINNES-KRAEMER, coordonnateur du CLSM.

Ce temps d'échanges a réuni tous les acteurs du territoire messin intéressés par les questions de santé mentale.
Cette concertation était présidée par Mme Catherine MOREL, conseillère municipale à la ville de Metz déléguée à la santé. Etaient présents à ses côtés M. Michel MULIC, délégué territorial en Moselle de l'Agence régionale de santé et M. Olivier Astier, directeur du Centre hospitalier de Jury.
Cette Assemblée plénière se veut une instance essentielle ; elle agit comme force de proposition dans le cadre des orientations du CLSM. Elle est l'occasion de s'informer, de partager et de suivre la réalisation des actions retenues.
Elle devrait se réunir une fois chaque année. Un Comité de pilotage sera organisé également une fois par an pour faire le point sur l'évolution des actions promues dans le cadre de groupes projets devant se rencontrer une fois par mois.

Ont été abordés les points suivants :
• Avancée de la mise en place du CLSM.
• Articulation entre le CLSM et le Contrat local de santé.
• Information sur l'organisation de la filière de soins en addictologie.
• Présentation de l'étude en cours sur l'adéquation de l'offre aux besoins en santé mentale sur le territoire messin (étude menée par l'Observatoire régional de la santé et des affaires sociales et financée par l'Agence régionale de santé).

Le CMPP de Metz participe à la journée d’Etudes organisée par l’ACOP-F

News du jeudi 08 juin 2017

Image
Le CMPP de Metz a été invité à participer à la journée organisée par l'ACOP-F (Association des Conseillers d'Orientation-Psychologues) Académie Nancy-Metz) le vendredi 12 mai 2017.
Cette rencontre a permis de réunir environ 60 conseillers d'orientation –psychologues, directeurs ou psychologues scolaires.
Le thème de la journée était : "Mal-être à l'école, décrochage scolaire : quel rôle pour les psychologues de l'Education Nationale ?".

La directrice médicale accompagnée de l'assistante sociale, de la psychologue scolaire et de l'enseignante spécialisée chargée des rééducations psychopédagogiques ont pu présenter le public accueilli au CMPP de Metz, comment était élaborer le projet de soins du jeune accueilli et par qui le suivi était mis en oeuvre et quels partenariats pouvaient être établis à la demande du jeune ou de sa famille ou des partenaires.

Le CMPP se pose ainsi totalement comme partie prenante dans l'élaboration de collaborations inter-structures pour contribuer à résoudre la problématique posée :

"Face au développement des situations de mal-être à l'école, face à la réalité du décrochage scolaire aujourd'hui, comment contribuer au bien-être psychologique des élèves afin de favoriser la réussite de tous et prévenir les risques de désinvestissement et de rupture ?
Comprendre le mal-être à l'école, ses causes, ses manifestations, impose d'explorer, plus largement, la question de la place et du statut de l'enfant et de l'adolescent dans son environnement familial, social d'une part et celle de son rapport aux apprentissages et à son avenir, d'autre part.
Par son écoute, par ses méthodes d'observation le psychologue est à même de percevoir un phénomène complexe qui se manifeste parfois de manière bruyante et très visible, d'autres fois de façon plus discrète et silencieuse.
Dans tous les cas, il convient d'être attentif aux processus qui conduisent certains jeunes à développer des comportements de rupture ou de désinvestissement vis à vis de l'école, ces processus pouvant avoir des conséquences encore plus graves lorsqu'ils sont ignorés.
Quoiqu'il en soit, la préoccupation autour de la problématique du mal-être à l'école met en jeu de multiples dimensions d'ordre psychique, familial, social, culturel, cognitif... et elle implique de nombreux professionnels extérieurs à l'école. Dès lors une question se pose : comment pouvons- nous réfléchir ensemble et articuler nos pratiques pour aider ces jeunes à surmonter leurs difficultés et à renouer avec une dynamique positive ?
En favorisant des échanges d'expériences entre les participants à cette journée, en se tenant à l'écoute d'autres approches initiées par d'autres professionnels, en créant un espace commun de compréhensions croisées, cette journée d'études propose, au moment de la création du corps unique de psychologues de l'EN, de continuer à interroger et à inventer la pratique de la psychologie à l'Ecole, tout en tenant compte des contraintes institutionnelles."

Départs en Vacances: Les PEP agissent en faveur des élèves défavorisés

News du mercredi 31 mai 2017

Image
L'association départementale des Pupilles de l'Enseignement Public de la Moselle a organisé dans les établissements scolaires de Moselle une souscription destinée à permettre le départ en vacances, sur deux ans, d'une centaine d'élèves issus de milieux défavorisés.

Cette campagne, qui s'est déroulée du 30 janvier au 07 avril, a lieu tous les deux ans. Elle a permis aux écoliers mosellans de manifester leur solidarité envers ceux d'entre eux qui ne peuvent partir en vacances.

Elle a également favorisé l'entraide au sein des établissements scolaires puisque la moitié des sommes récoltées reste propriété des écoles pour le financement de leurs actions propres.

Le tirage au sort des gros lots a eu lieu le 12 mai dans les locaux des PEP 57 (8 rue Thomas Edison à Metz). Il a permis aux heureux gagnants de voir leur geste de solidarité récompensé puisque 3 bons voyage de 800 € chacun ont été attribués, ainsi que plus de 300 autres lots.

Ces lots (chèques cadeaux, entrées culturelles et de loisirs, tablettes tactiles, petit électroménager, jeux de société, livres...) seront remis dans les sections locales PEP réparties sur le département de la Moselle au cours du mois de juin. Les dates seront communiquées aux gagnants par un courrier (listes des lots à consulter dans les écoles participantes ou sur Internet) et sont les suivantes :

Périscolaire PEP57 - 6 juin à 17h00 - 1 rue de la Gare 57550 FALCK
Périscolaire PEP57 - 23 Juin à 17h00 - 42 rue Principale 57580 HERNY
Collège Pierre Messmer - 12 juin à 17h30 - 24 rue de la mésange 57400 SARREBOURG
Ecole Elémentaire de Remelfing - 15 juin à 16h30 - 2 rue des écoles 57200 REMELFING
Périscolaire PEP57 - 15 juin à 17h00 - 62 rue Foch 57440 ALGRANGE
Périscolaire PEP57 - 08 juin à 18 h00 - 16 rue du Maréchal Joffre 57185 CLOUANGE
Périscolaire PEP57 - 14 juin à 17h30 - Le Pré Fleuri 28a rue St Laurent 57310 BERTRANGE
Périscolaire PEP57 - 9 Juin à 17h30 - 20 rue d'Apach 57480 RUSTROFF
Périscolaire PEP57 - 13 juin à 17h30 - 3 rue de la Libération 57685 AUGNY
Périscolaire PEP57 - 9 juin à 17h00 - 5 rue des Jacinthes 57070 METZ

Cette action des PEP a bénéficié du soutien financier des mutuelles partenaires : le Crédit Mutuel, la MAE et l'Autonome de Solidarité.

Les gros lots (bons voyage d'une valeur de 800€) seront remis aux gagnants vendredi 02 juin à 18h00 au siège des PEP57, 8 rue Thomas Edison à Metz.


>> Voir la liste complète des gagnants

Remerciements

News du jeudi 18 mai 2017

Image
L'association – les PEP57 - a tenu sa 71ème Assemblée Générale annuelle le 17 mai à Serémange en présence, notamment, de députés, des représentants de l'Education Nationale, de la CAF, et de municipalités alentours. 80 personnes étaient présentes afin d'en connaître davantage sur la diversité des actions menées par les PEP57 tout au long de l'année, à travers un ensemble d'activités et de pratiques éducatives et médico-sociales.

Actrice de projets éducatifs, d'engagement pour les jeunes, organisme de formation, créatrice d'emplois, l'association est perpétuellement en développement. Cette année encore, ce sont environ 25 000 usagers qui ont été pris en charge ou accompagnés par les PEP57. L'association agit dans les domaines de la solidarité, de l'éducation, des vacances, des loisirs, de la culture, ainsi que dans le domaine des soins (CMPP, IES, Bapé...), ceci grâce à de nombreux partenariats associatifs et institutionnels. Elle oeuvre au quotidien en partenariat avec l'Ecole et les collectivités territoriales, afin d'être au plus proche des besoins dans les territoires. La qualité des actions menées et la capacité d'innovation des PEP57 permettent sa reconnaissance, tant par les usagers que par les partenaires.

L'association existe depuis 1946 en Moselle. Aujourd'hui, elle affirme et réaffirme ses valeurs fondamentales qui guident l'action du mouvement depuis ses origines : la laïcité et la solidarité. La laïcité comme affirmation de la liberté d'opinions. La solidarité comme espoir de la transformation sociale.
Tout enfant ou adolescent dispose de droits fondamentaux en matière d'accès à l'éducation, aux vacances, aux soins et aux loisirs. Le rôle des PEP est de permettre le maintien, voire le développement de ses droits.

Le montant des cotisations 2018 a été fixé à 10 €, et des nouveaux membres du Conseil d'Administration a été élu.
>> Voir le nouveau CA - http://www.pep57.org/page-1-40-0-l_organisation.html


Nous souhaitons remercier celles et ceux, bénévoles et salariés de l'association :
- qui ont préparé et mis en place cette AG
- qui y ont participé
- qui quotidiennement oeuvrent pour l'association et agissent sur le terrain pour les jeunes et leurs familles

Nous remercions aussi les élus, institutionnels et représentants des associations amies qui nous apportent leur soutien.
Nous continuerons de porter et de faire vivre concrètement nos valeurs : laïcité et solidarité.

>> Lire la revue de presse - www.pep57.org/docs/revue_de_presse_2017_web.pdf
>> Lire le rapport d'activités - www.pep57.org/docs/rapport_ag_2017_web.pdf

>> Voir plus de photos

Mercredi 17 mai 2017 - Assemblée Générale des PEP57

News du mercredi 17 mai 2017

Image
Aujourd'hui, mercredi 17 mai se déroulera pour la 71ème année l'Assemblée Générale des PEP57, à Serémange, présidé par Hervé PRITRSKY, président des PEP57.

Les adhérents ainsi que tous ceux et celles qui soutiennent les PEP57 — sympathisants, amis, élus, etc. — sont les bienvenus, à partir de 16h à Serémange – A la salle des fêtes – 9 rue Charles de Gaulle.

Cette Assemblée est le meilleur moment pour faire entendre ses préoccupations, ses besoins mais aussi ses propositions d'investissement pour participer au développement de l'association, et ainsi trouver de nouvelles actions de Solidarité en lien avec l'école et les autres organisations amies du département (AIEM,CME, MGEN)... Tous les ans de nouvelles activités se créent au sein de l'association (création de périscolaires, ateliers d'aide au langage, etc.). Les PEP57 deviennent une association de plus en plus importante dans le département et crée de nombreux postes, cependant les subventions sont en baisses.

Un verre de l'amitié ainsi qu'un repas seront offerts à l'issue de l'Assemblée Générale

Image Image Image

Des vacances entre terre et fer

News du jeudi 27 avril 2017

Image
L'accueil de loisirs de printemps, géré par les PEP de la Moselle à Kuntzig, vient de refermer ses portes.

L'équipe d'animation, composée par Amandine, Elisa, Jérémy, Marie et Manon, sous la direction de Michel Quételard, a permis à une cinquantaine d'enfants de participer à des activités en rapport avec le thème du jardin. Durant la semaine, les petits vacanciers ont pu faire des plantations en pots, créer un mur végétalisé, fabriquer des mangeoires pour les oiseaux, réfléchir à l'ébauche d'un futur jardin pédagogique, découvrir à l'aveugle un chemin sensoriel pour les pieds, apprendre des chansons et comptines autour du jardin. À l'occasion d'une sortie au parc du haut-fourneau U4 à Uckange, ils ont pu découvrir le jardin des traces implanté sur la friche industrielle du site et comprendre comment est fabriqué l'acier à l'aide d'un guide. Les plus grands ont pu également pratiquer des sports atypiques comme le Kinball, le Trollball ou encore le Dodge-ball.
Découverte du passé

"L'essentiel pour nous est que les enfants passent de bonnes vacances et qu'ils repartent avec le sourire. Un de nos objectifs est de leur faire découvrir le patrimoine culturel local et non de proposer uniquement des sorties de pure consommation. Durant ces vacances nous leur avons fait découvrir une partie du passé sidérurgique de la région au parc du haut-fourneau U4 d'Uckange. Nous sommes également en train de réfléchir à la création d'un jardin pédagogique au sein même du centre de loisirs. Nous avons déjà réalisé quelques travaux avec les enfants et un projet en collaboration avec l'école maternelle devrait aboutir dès la prochaine rentrée scolaire" nous explique le directeur.

Toutes les photos et les vidéos sont à découvrir sur la page Facebook et sur la chaîne Youtube des Pep Kuntzig.

Les enfants ont déjà pris rendez-vous pour les prochaines vacances scolaires du mois de juillet.

Reprise des activités périscolaires et mercredis loisirs dès le lundi 24 avril.
Renseignements au 06 70 71 92 88.

La découverte des jeux et des jouets au centre aéré d'Hauconcourt

News du mercredi 26 avril 2017

Image
Une trentaine d'enfants âgées de 3 à 11 ans ont passé une semaine des vacances de printemps animée au centre d'accueil et de loisirs "Le Dauphin".

En effet, l'équipe d'animation a proposé une semaine sur le thème "Jeux et jouets".
Tout au long de la semaine les enfants ont fabriqué de leurs propres mains des jouets qu'ils ont ensuite ramenés à la maison tels que des "camions de pompiers", "jeu de l'oie", "avions en bois", etc...

L'équipe d'animation leur a fait découvrir des jeux anciens tels que "les toupies en bois", "le jeu des osselets", "poupées en porcelaine", etc.

Le groupe s'est rendu à Etain pour une visite guidée auprès du musée de la poupée et du jouet Petitcollin, une fabrique française de baigneurs, poupons et poupées traditionnels

Par le biais d'un parcours thématique réalisé grâce aux prêts de collectionneurs privés et avec l'aide précieuse de l'entreprise que petits et grands ont découvert toute l'histoire de la marque, ainsi que les très nombreux modèles qui ont fait et continuent à faire rêver tant de générations.

Après le pique-nique en plein air, les enfants ont participé à un atelier encadré par deux animatrices du musée. Ces dernières ont montré plusieurs types de culbuto aux enfants et le groupe avec leur aide, a percé le mystère de leur fonctionnement. A l'appui de ces éléments, ils ont réalisé leur propre culbuto afin de le ramener chez eux.

Pour conclure la semaine un atelier cuisine et une découverte des jeux vidéo rétro et moderne a été proposé par l'équipe d'animation et fortement apprécié par les enfants.

Au centre aéré de Falck

News du mercredi 26 avril 2017

Image
Vaste programme concocté par Vero et son équipe pour occuper la cinquantaine d'enfants inscrits à l'accueil péri scolaire des PEP 57, en cette première semaine des vacances de printemps.

Lundi matin jeu de l'oie géant, après-midi jeux extérieurs tout aussi géants tels : kapla, domino, jeu de dés, twiste. Mardi matin les activités ont tourné autour du monde des jeux vidéo : fresque et portrait minecraft et pour finir la journée grande "compet" autour des jeux vidéo La matinée de mercredi a été consacrée à une préparation spéciale : aider le lapin de Pâques à retrouver ses chocolats. Et ce jeudi, tout le monde s'est préparé pour l'après-midi Casino qui s'est déroulée au café associatif "la Nef des fous". Ils étaient 45 à jouer autour des diverses tables ou installée au bar à se commander une boisson rafraîchissante. Après 16h, les parents étaient attendus avec boissons et toasts, pour partager le goûter.

45 organisations appellent à repousser la tentation de l’extrême-droite

News du mardi 25 avril 2017

Image
Au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle qui a vu le Front national accéder au second tour, 45 organisations des champs de l'Education et de l'Économie Sociale et Solidaire (ESS) réagissent dans un texte commun. Mutuelles, syndicats, associations et coopératives, elles se mobilisent pour appeler à repousser la double tentation du vote d'extrême-droite et de l'abstention et faire battre le Front national dimanche 7 mai 2017.


45 organisations appellent à repousser la tentation de l'extrême droite
Pour la seconde fois en 15 ans, l'extrême droite se hisse au second tour des élections présidentielles françaises. Avec 21,53%, son score est même supérieur à celui obtenu le 21 avril 2002.

Les élections intermédiaires l'avaient annoncé. L'incrédulité est malheureusement moindre qu'en 2002. Elle révèle sans doute la colère exprimée par les Français(es), le manque d'espoir des projets politiques présentés aux électeurs, les affaires qui entachent la vie et le personnel politique.

Mais la République n'a pas d'ennemi. Aucune population, aucune origine sociale. Le Front national, en désignant et menaçant des groupes de population, montant les Français les uns contre les autres, les classifiant entre ceux méritant de l'être et ceux devant en être déchus, se dresse à l'opposé des valeurs qui sont les nôtres.

Démocratie, égalité, solidarité, laïcité et tolérance sont les valeurs qui regroupent les 45 organisations membres de L'ESPER. Nos millions de sociétaires, coopérateurs, salariés ou bénévoles, appartiennent ou militent dans des organisations qui enseignent, transmettent, font vivre au quotidien ces valeurs et principes aux plus jeunes, de la maternelle à l'université.

Face à un enseignement du monde économique par trop binaire et simpliste, nos organisations se battent au quotidien pour que celui-ci reflète sa diversité, ses structures petites ou grandes qui appliquent au quotidien ces valeurs et s'inscrivent dans le champ de l'Economie sociale et solidaire (ESS), sans exclusion ni discrimination. Nous nous battons au quotidien pour que la complexité, le doute et l'esprit critique, y compris en matière économique, soient enseignés et ainsi mieux les préparer à leur vie citoyenne.

Avec clarté, l'appel qui est le nôtre aujourd'hui ne peut donc aller que vers la République. Nous appelons résolument à repousser la double tentation du vote d'extrême-droite et de l'abstention, pour faire battre le Front national dimanche 7 mai.

Qu'est-ce que L'ESPER ?
L'ESPER est un acteur majeur de l'éducation des jeunes à l'ESS sur les territoires, signataire de deux accords-cadres en 2013 et 2014 avec les Ministères de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et le Ministère délégué à de l'Economie Sociale et Solidaire.
L'ESPER est une association située à la croisée des mondes de l'éducation et de l'Economie Sociale et Solidaire. Elle représente 45 organisations agissant dans le champ de l'éducation (mutuelles, associations, coopératives et syndicats) et est animée par 26 correspondants en région.
www.lesper.fr

Nos membres
Les associations
2FOPEN-JS, ADEIC, ADOSEN Prévention Santé MGEN, AFEV, AGEEM, ALEFPA, ANATEEP, APAJH, ARTS ET VIE, CEMEA, CRAP – Cahiers Pédagogiques, DDEN, EEDF, ENTRAIDE UNIVERSITAIRE, FCPE, FNCMR, Les Autonomes de Solidarité (FAS-USU), LES FAUVETTES, la Fédération des AROEVEN, la Fédération des MAISONS DES LYCEENS, FRANCAS, GCU, LA LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT, MAE SOLIDARITÉ, MLF, OCCE, la Fédération des PEP, PREVENTION MAIF.

Les collectifs d'organisations
Le CAPE, la JPA et SOLIDARITE LAIQUE.

Les mutuelles et coopératives

CASDEN BP, Coopérer pour entreprendre, LMDE, MAE Assurance, MAE Mutuelle, MAIF, MGEN, SOLIDARITE ETUDIANTE.

Les syndicats
FSU, SGEN-CFDT, SYNDICAT des ENSEIGNANTS–UNSA, UNEF, UNL, UNSA Education.

Contact presse
Juliette Perchepied, déléguée nationale de L'ESPER
01.40.47.24.18

L'heure du nettoyage de printemps

News du mardi 25 avril 2017

Image
Le nettoyage de printemps, c'est avant tout une mobilisation citoyenne et une action écocitoyenne qui améliore le cadre de vie de la commune. Lancée il y a une quinzaine d'années à Kuntzig par les chasseurs, l'opération est soutenue par la municipalité qui s'occupe de la logistique, avec le concours du centre de loisirs des PEP de Kuntzig et de l'association AHBC (Association horticole de la Bibiche et de la Canner).

Vingt-cinq bénévoles, résidants de la commune, ainsi que Marie et Bastien, deux jeunes du conseil municipal des jeunes, se sont joints à l'équipe pour nettoyer les abords du village. Pour l'occasion, une calèche du club hippique Yutz'Equitation a été mise à disposition pour transporter les groupes de jeunes.

Patrick Vecrin, adjoint au maire, a fait le constat positif qu'il y a de moins en moins de déchets aux abords du village. Les principaux déchets restent toutefois des bouteilles, canettes, emballages de nourriture, sans doute jetés par la fenêtre des voitures dans les fossés avant l'entrée dans le village, un problème qui pourrait être facilement résolu avec un peu de savoir-vivre.

Il regrette aussi la négligence d'une entreprise qui a laissé de nombreux déchets en polystyrène aux abords des voies SNCF à côté de la gare. Près de dix sacs ont été ramassés pour nettoyer les lieux. Autre bémol selon lui, malgré les annonces et la publicité faite dans les écoles, il n'y avait pas d'enfant pour soutenir cette action éco-citoyenne. "Les enfants sont les adultes de demain, éveiller leur conscience aux problèmes de citoyenneté est un atout pour en faire de futurs adultes responsables".

Un atelier réussi à Falck

News du lundi 24 avril 2017

Image
Au périscolaire des PEP 57 les enfants habituellement inscrits ont reçu du renfort d'une dizaine de familles venues préparer des petits sablés colorés de Pâques. Et dans la foulée ils ont mis en peinture des petits lapins en bois. "C'est mon papa qui a découpé les modèles" rajoute Véro la directrice comme pour souligner que le "péri, c'est vraiment une histoire de familles". En effet ! Ces ateliers démontrent que l'accueil périscolaire "ce n'est pas seulement une garderie mais un espace convivial où passer de bons moments, tous ensemble". Pour la circonstance le traiteur avait préparé un repas spécial Pâques, avec en plus la surprise d'un gâteau et des oeufs en chocolat.

Vive les vacances à Bertrange !

News du mercredi 12 avril 2017

Image
Du 10 au 21 avril, l'accueil périscolaire Les Prés Fleuris des PEP-57 de la commune de Bertrange propose un accueil de loisirs (ALSH) de 7h30 à 18h15 dans ses locaux. Cette fois, la ligne directrice sera Pâques fête l'arrivée du printemps. Les petits et les plus grands, ils confectionneront eux-mêmes les arbres de Pâques et partiront à la découverte de la nature qui s'éveille. Une chasse aux oeufs au Jardin des Traces à Uckange est également prévue.
Renseignements et inscription auprès de Mlle Véronique Dubart Tél. 03 82 50 80 30 ou 06 74 60 25 13

Falck - Des oeufs et des petits bonheurs

News du mardi 11 avril 2017

Image
Il régnait autour des étangs de la liaison piétonne une certaine effervescence. En collaboration avec l'accueil périscolaire des PEP 57, l'association de parents d'élèves "les bonnets d'âne" avait organisé une chasse aux oeufs. Pas question d'aller chercher les oeufs dans les buissons et autres cachettes mais il fallait les mériter par le biais d'un parcours à travers divers ateliers éparpillés sur le site. À commencer par la décoration de petits paniers pour justement engranger les gains. Plus loin, les yeux bandés, guidé par la voix d'une animatrice, il fallait coller la queue du lapin au bon endroit. Il y avait aussi une course d'obstacle avec dans une cuillère un oeuf en plastique ; transporter et transvaser en binôme des oeufs d'un seau à l'autre, faire un score au jeu de massacre ou jouer au roule ma poule ou pêcher des canards.

Créer de la convivialité entre parents et enfants était l'un des buts affiché par les organisateurs Cent cinquante enfants ont participé avec beaucoup de plaisir à cette animation.

Participation au Forum Santé du Lycée Schuman

News du vendredi 07 avril 2017

Image
La Direction du Centre Médico Psycho Pédagogique et du Bureau d'Aide Psychologique pour les Étudiants de Metz a été sollicité par Mme LEWONCZUK Sylvie, professeur SP3S pour intervenir lors de leur Forum "Bien-être et Santé" organisé du 4 au 7 avril 2017 au Lycée Schuman de Metz.

Le Docteur Bénédicte SIAT, directrice médicale et Nelly KOWAL, directrice administrative du CMPP et du BAPÉ ont accepté d'être présentes au Village Ressources le mercredi 5 avril 2017 au matin dans un module intitulé "Être bien dans ses baskets".
Elles ont pu répondre aux questions des élèves du Lycée et du CFA (niveau 1ère à BTS) sur quelles structures étaient les plus à même de les aider lorsqu'ils rencontraient des problèmes psychologiques ou quand ils ne savaient pas à qui s'adresser pour trouver une réponse à leurs problèmes. Elles ont pu également expliquer le fonctionnement du CMPP et du BAPÉ et présenter les différentes professions des personnels travaillant dans ces établissements médico-sociaux.
D'autres structures étaient également présentes à cette manifestation : le Centre de Médecine Préventive, le Planning Familial, la Maison des Adolescents, le Centre de lutte contre les addictions dont le tabac, l'alcool et les drogues, Couleurs Gaies, la MGEL, la MAIF, l'Établissement Français du Sang...

« Jeux d’hiver... jeux divers »

News du jeudi 06 avril 2017

Image
Durant cette semaine de centre aéré, l'équipe d'Herny avait pour mission de faire découvrir de nouvelles activités physiques, sportives et manuelles sur le thème hivernal.

Plus de 39 enfants ont relevé le défi dont 14 d'entre eux avaient mois de 6 ans. Pour se faire, j'ai fait appel aux services de plusieurs animateurs qualifiés : POCHON Benjamin, BOUTELLAKA Majda, VIOLIER Victoria, ETIENNE Sarah et de MARQUE Myriam qui comme à son habitude était la responsable en cuisine.

Nous leurs avons proposé diverses activités, jeux et sorties, toujours dans le but de les initier et d'éveiller une nouvelle passion :
Le curling : Afin de développer leur esprit de compétition, nous avons organisé un tournoi de curling ! A l'aide d'une crosse et d'un palet, les enfants devaient faire glisser l'engin et l'envoyer dans la cible. Un Bonhomme a été dessiné au sol à l'aide de scotch et de peinture, et en fonction de la zone ou le palet s'arrêtait, les enfants marquaient un certain nombre de points. Cette activité a également mis en valeur le travail d'équipe puisque chacun avait un binôme, mais ils ont dû également faire un effort de concentration afin d'être précis dans leur tir.

Le tir à l'arc : En partenariat avec le club de Rémilly, Monsieur PORTENSEIGNE, le président du club est venu, accompagné de son fils, proposer une initiation aux enfants afin de leur donner une première approche du tir à l'arc. A la fin de l'animation, les enfants ont pu repartir avec un diplôme ainsi qu'un badge. C'est une activité qui a beaucoup plu aux enfants et nous essaierons d'approfondir cette découverte lors des prochaines vacances.
La fabrication de neige colorée : Après avoir barbouillé au feutre du papier aluminium, les enfants ont frotté du sucre contre celui-ci afin de le colorer. Ils ont ensuite rempli leur pot de plusieurs étages de couleurs qu'ils ont pu emporter à la maison en guise de décoration.

La création de Pingu le petit pingouin : A l'aide de cartons, de tissus, de peinture et de plusieurs petits matériaux, les enfants ont pu customiser et donner une âme à leur petit personnage de glisse !

La création de mister freeze : Les plus petits ont eu l'occasion de préparer des glaçons au sirop à déguster pour tout le centre aéré ! Un bon moment de partage frissonnant !

La sortie à la patinoire : C'était l'attraction principale de la semaine, les enfants ont pu glisser toute une après-midi sur la piste de la patinoire "Ice-Arena" de Metz. Une découverte pour certains, qui a finalement plu à tout le monde malgré quelques appréhensions. Les plus grands ont pris du plaisir à aider les petits notamment grâce à l'aide des "Bobbys" qui sont des outils pédagogiques en forme de phoques, les plus jeunes n'avaient qu'à se laisser guider.

Les sports collectifs (Bumball et Kinball) : Toujours dans le but de créer des liens et une cohésion de groupe, nous avons proposé plusieurs sports collectifs aux enfants, ce qui leur a permis également d'apprendre à respecter les règles en s'auto-arbitrant.

Les goûters originaux :
Durant chaque après-midi, des ateliers cuisine ont été mis en place durant lesquels les enfants ont réalisé par petits groupes plusieurs goûters montagnards : des crêpes, gâteaux chocolat, beignets, fondue au chocolat...

Une semaine complètement givrée !!

Les enfants éco-citoyens d’Hauconcourt !

News du mercredi 05 avril 2017

Image
Afin de sensibiliser les enfants à la nécessité de trier les déchets et d'agir sur notre environnement proche, l'équipe d'animation, composée de Zékiya et d'Ilaria, ont décidé de monter un projet sur l'éco-citoyenneté, depuis la rentrée scolaire de septembre 2016.
En effet, les familles, les enfants de l'école du Parc et du périscolaire des PEP57 de Hauconcourt, en partenariat avec la commune du village et certaines associations telles que l'Association Sportives d'Hauconcourt, ramènent chaque semaine à l'équipe d'encadrement, des sacs remplis de bouteilles et flacons en plastique. Les bouteilles sont alors déposées dans une consigne de tri appartenant au Centre commercial du Cora Mondelange. Comment cela fonctionne-t-il ? C'est une grande simplicité à vrai dire !
Il suffit d'insérer les objets. Ils sont aspirés et écrasés, stockés en attendant qu'une entreprise vienne les récupérer pour les recycler.
En échange, le Centre d'Accueil et de Loisirs "Le Dauphin" récupère 2 centimes d'euros par bouteille sous la forme d'un bon d'achat. A ce jour, plus de 6000 bouteilles ont déjà été recyclées , et l'année scolaire n'est pas encore terminée ! Ainsi, une dizaine de jeux de société pour les enfants de l'accueil périscolaire ont été également achetée grâce à cette belle action.
Aussi, lors de cette collecte de bouteilles en plastique, les enfants recyclent notamment leurs bouchons pour l'association "Les Bouchons d'Amour". Celle-ci a pour objet d'acquérir du matériel pour les handicapés (fauteuils roulants, etc.) et de participer à des opérations humanitaires ponctuelles. Une belle initiative des enfants d'Hauconcourt qui mérite d'être saluée et soutenue !

Renseignements et inscriptions : Centre d'Accueil et de Loisirs "Le Dauphin" - les PEP 57, tél. 06.08.03.69.60

Pourquoi pas un secteur ados au périscolaire à la rentrée ?

News du mercredi 05 avril 2017

Il s'agirait d'un secteur ados, collégiens et lycéens jusque 18 ans révolus, dont le fonctionnement serait différent du périscolaire. Reste à voir si suffisamment de jeunes sont intéressés pour que ce projet puisse voir le jour.

Le périscolaire de Metzervisse, géré par les Pep 57, qui souhaite développer un secteur jeunes pour l'année scolaire 2017-2018, a organisé une réunion d'information pour aborder avec les parents intéressés les projets qui pourront être mis en place l'an prochain.

Il s'agit d'un accueil de jeunes collégiens et lycéens jusque 18 ans révolus. "Ce secteur pourra être développé uniquement si nous constatons une envie auprès du public concerné, ont expliqué Boubaker Derkaoui, à l'origine du projet, et Claire Demaret, directrice du périscolaire, à la dizaine de parents présents bien souvent accompagnés de leur fils ou leur fille. Il s'agira d'accueillir les jeunes dans notre structure (avec un règlement spécifique) dès la rentrée prochaine avec la mise en place de projets tout au long de l'année pendant leurs temps libres, hors temps scolaire."

Projets qui seront élaborés et discutés avec les jeunes, notamment autour de soirées à thèmes, de sorties culturelles ou sportives, voire des séjours. L'accueil se fera toute l'année, même pendant les congés scolaires. "Il s'agira, pour les jeunes qui seront inscrits, de trouver ici un endroit qu'ils pourront s'approprier pour passer un bon moment de loisirs et de détente, a poursuivi Boubaker Derkaoui. Le fonctionnement sera totalement différent du périscolaire. Ce sont les jeunes qui apprendront à se gérer, ce sont eux qui choisiront clairement, dans un cadrage qui leur sera quand même donné, ce qu'ils voudront faire."

Pour cette nouvelle activité, les responsables pourront utiliser le véhicule communal pour les sorties. Il est envisagé par ailleurs des rencontres avec d'autres structures Pep qui animent déjà un secteur ados. Des propositions seront faites pour que les sorties soient autofinancées totalement ou en partie.

Il reste maintenant, avant d'aller plus avant, à recenser au plus vite les jeunes potentiellement intéressés qui sont invités à se faire connaître auprès du périscolaire au 06 12 63 37 02.

A noter également que les Pep organisent un séjour itinérant en Espagne du 17 au 27 juillet pour des jeunes de 12 à 17 ans. Renseignements au périscolaire également.

Membres du jury du Prix PEP solidarité

News du mercredi 05 avril 2017

Image
Les enfants du jury de la 14e édition du prix littéraire Pep Solidarité Lorraine ont eu la joie de dévoiler le nom du lauréat 2017 et le titre du roman élu. Les jeunes participants étaient près de 1000, d'abord dans les classes, puis à Metz, où leurs délégués ont choisi le livre et l'auteur qui ont le plus marqué leur classe. Parmi ces délégués, deux CM2 de l'école d'Hellimer : Marie Freis et Maïlys Barna. Le parrain de cette édition est Jérémy Semet, auteur de littérature de jeunesse et nouvelliste vivant à Nancy. Après plus de quatre mois de travail et plusieurs tours de vote lors des délibérations, le classement définitif a été établi : 6e L'os de Christophe Léon ; 5e En avant la musique de Yves Pinguilly ; 4e L'enfant mitrailleuse de Fabien Fernandez ; 3e La seule façon de te parler de Cathy Ytak ; 2e Esther Aranax de Claude Carré ; 1er prix PEP Solidarité Lorraine 2017 : L'air de rien de Marie Zimmer, une histoire d'amitié entre deux enfants faisant face à la maladie, le cancer

La remise du prix à l'auteure s'effectuera à Metz fin mai. Ce sera sans doute le dernier Prix littéraire Pep solidarité Lorraine, le principal subventionneur, le conseil régional, ne souhaitant plus donner suite.

De nouveaux visages au périscolaire de Retonfey

News du mercredi 05 avril 2017

Image
L'équipe d'encadrement du périscolaire, composée de Chloé Doyen, directrice, et d'Isabelle De Decker, animatrice, vient d'accueillir deux nouvelles animatrices : Martine Damien et Sandra Machet. Le périscolaire Les Castors Joueurs accueille les écoliers de 7 h 30 à 8 h 30, de 12 h à 13 h 45 et de 15 h 30 à 18 h 30 ainsi que le mercredi de 11 h 30 à 18 h. Les repas de midi sont confectionnés par l'Adeppa de Vigy.

L'équipe d'animation est aussi présente, durant les vacances scolaires et propose aux enfants, un grand nombre d'activités ainsi que des sorties.

Le prochain accueil de loisirs se déroulera, du lundi 10 au jeudi 13 avril, avec pour thème le théâtre et une chasse aux oeufs. Un spectacle sera présenté aux parents. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 3 avril.
Contact au 06 15 16 24 30 ou par mail à periscolaire.retonfey@pep57.org

Vente du Palais de cristal : la (vraie) fin de la piscine

News du mercredi 05 avril 2017

Image
En entrant, le regard se pose immédiatement sur ces plaques de cristal de Bohême dont les tons verts recouvrent encore une partie des murs. Ici et là, sous la poussière, on devine également une jolie frise en céramique. Mais le plus inattendu est de, progressivement, devoir se recroqueviller. Plus on va vers la droite, plus la tête rase un plafond en béton, tandis que les pieds heurtent des marches d'escalier. "Voilà, on est dans l'ancien bassin de la piscine. Au-dessus de nos têtes, c'est la salle de bal", lâche le propriétaire du Palais de cristal, précisant que ce bien appartient à "une indivision familiale messine".

Depuis novembre, le Palais de cristal à Metz (1907-1910) et son ancienne piscine située au 3e étage est en vente. La Ligue de l'enseignement a quitté les lieux et en a profité pour vider le bassin de 250 m² où elle entreposait depuis 1955, date de son installation, ses archives. "Pour entrer, ils avaient utilisé une scie avec une lame diamantée", révèle le propriétaire des lieux.

Partie s'installer à la Grange-aux-Bois dans un bâtiment qu'elle a acheté, la Ligue a été suivie par tous ceux qui occupaient avec elle cet immeuble de sept étages de la rue Gambetta : l'Union sportive de l'enseignement du premier degré, le Centre régional audiovisuel de Lorraine, la Fédération des conseils de parents d'élèves, la Ligue des droits de l'homme, le Cercle Jean-Macé, les syndicats enseignants, Solidarité laïque, Jeunesse plein air... "Ils m'avaient averti de leur projet", confie le propriétaire qui, après avoir un temps imaginer vendre ce bien à la découpe, a finalement opté pour une vente dans son intégralité. "J'ai, pour l'instant, deux clients : un Parisien et un Lorrain. L'un d'entre eux est intéressé pour réaliser un hôtel et l'autre, une résidence senior", confie-t-il, refusant néanmoins de dire à combien il vend ces 5 000 m².

Quant à savoir si ses visiteurs ont été sensibles ou non à la piscine et, pourquoi pas, évoqué l'idée un peu folle d'y remettre de l'eau, le propriétaire préfère répondre qu'il "vend un emplacement, particulièrement central à Metz".

"Je suis allée une fois sur les lieux avec l'inspectrice des Monuments historiques. Nous avions tout visité de fond en comble y compris les deux niveaux de caves. À l'issue de cette visite, elle m'a bien fait comprendre que cet immeuble ne pourrait pas retrouver son passé", raconte en riant l'historienne d'art Christiane Pignon-Feller, charmée par cet immeuble et son histoire. Et davantage encore par le projet fou de son architecte, Johann Balassa, né à Vienne en 1881 et installé à Metz à partir de 1903. "C'était un Viennois d'origine hongroise. Il fréquentait les établissements de bains de Budapest. Il a voulu faire à Metz le plus bel établissement de bain du monde, raconte-elle. Il a réalisé une architecture d'avant-garde en béton armé sans aucune pierre de structure ou de parement. Il a aussi décidé de décorer de cristal de Bohême, tout son immeuble." Le cristal a disparu de la façade dans les années 60 recouvert par des plaques de comblanchien, mais il a subsisté là-haut dans le bassin de la piscine.
Gaël CALVEZ.

En 1907, son architecte, le Viennois Johann Balassa, rêve d'en faire le plus bel établissement de bain du monde. Un siècle et dix ans plus tard, le Palais de cristal, à Metz, est en vente. Son dernier occupant, la Ligue de l'enseignement a vidé ses archives... du bassin !

Falck - Beignets à déguster

News du mercredi 05 avril 2017

Image
Toutes les traditions de carnaval ont été respectée à l'accueil périscolaire des PEP 57. 17 enfants ont ainsi participé à une après-midi récréative où ils se sont déguisés, maquillés, "ont décoré des mini chars pour un défilé en extérieur", mais de ce côte là, la météo n'a pas été complice . Qu'à cela ne tienne ils ont défilé pour eux dans les locaux avant de s'adonner à des petits jeux d'improvisation théâtrale. "Avec leurs déguisements c'était le moment où jamais!" remarque Véro la directrice Le goûter du jour était quant à lui au diapason ,avec des beignets à savourer , ce qui a complété le bonheur des enfants ravis de leur après midi. dans un décor où même les vitres étaient "arlequin" depuis quelques jours.

Youckie en escaleà l'île des enfants

News du vendredi 10 mars 2017

Image
Afin de mieux connaître les chiens et apprendre à se comporter avec eux, les enfants de l'accueil loisirs ont reçu la visite de Youckie et de sa maîtresse.

L'accueil loisirs L'île des enfants, durant ces vacances de février, était axé sur la solidarité envers les animaux. Aurélie Liège, ancienne directrice de ce périscolaire, monitrice d'éducation canine, est venue avec son chien visiteur de race spitz, âgé de bientôt onze ans.

Certains enfants ont le bonheur de grandir avec un animal de compagnie et savent comment les appréhender, mais pour les autres, il peut leur arriver d'être maladroits dans leur approche et de prendre des risques. La rencontre peut alors mal tourner : au mieux une frayeur, au pire une morsure qui, même légère, est souvent traumatisante. Aurélie a ainsi appris aux enfants à mieux connaître le canidé avec la découverte de ses origines, les différentes races, la notion de hiérarchie, l'importance des adultes par rapport au chien et les enfants. Elle précise : "Un chien n'est pas un jouet ! Il faut lui consacrer beaucoup de temps, et les plus petits sont les plus mordeurs."

Différentes situations ont été évoquées, afin de comprendre et respecter le code d'expression du chien, de découvrir les conduites à tenir, ses besoins, ses attraits, ce que l'on ne peut pas faire, ainsi que les chiens utiles dont le flair est un super-pouvoir et les diverses disciplines dans les clubs canins.

Qu'est-ce qu'un chien visiteur ?

Aurélie LIÈGE, monitrice d'éducation canine : "Il vient rendre visite aux personnes qui vivent dans des maisons de retraite, des hôpitaux, des prisons... Mais aussi aux enfants scolarisés, afin de les informer sur les dangers éventuels que peut représenter cet animal."

Il est thérapeute malgré lui ?

"Le chien visiteur apporte toujours une distraction par sa présence chaleureuse, vivifiante et apaisante, mais aussi un contact, un réconfort, un regard sans jugement. Il permet de faciliter les mouvements et la parole. Ces animaux ne sont pas des thérapeutes, mais ils contribuent à leur insu, à un certain bien-être."

Qui peut pratiquer l'activité chien visiteur ?

"Un chien bien dans ses papattes, quelle que soit son origine, pourvu qu'il ne soit pas agressif, bien sûr ! Il doit évidemment être accompagné par un maître qui s'engage dans la durée pour partager ce que lui apporte jour après jour son compagnon."

Au cours de la séance, Youckie est ensuite devenu une joyeuse attraction. Il a pris plaisir aux caresses, au brossage, au jeu de balles... Avant sa retraite, vu son grand âge.

Belles vacances sportives

News du vendredi 10 mars 2017

Image
Pour la vingtaine de jeunes maxois inscrits au centre de loisirs sans hébergement, les vacances de février se sont déclinées en mode sportif.

Chaque jour, encadrés par l'équipe du périscolaire ou par des intervenants extérieurs, ils ont participé à des activités basées sur des disciplines sportives différentes : ping-pong, judo, jeu de quilles, parcours grandeur nature style Koh Lanta et luge au Snowhall d'Amnéville.

Le point d'orgue de la semaine a été la rencontre avec l'un des gardiens de but du FC Metz, David Oberhauser, qui s'est prêté de bonne grâce aux exercices de l'interview et de la séance de dédicaces. Un joli moment entre le sportif de haut niveau et les enfants du village.

Voyage au Japon...

News du vendredi 10 mars 2017

Image
Durant les vacances de février, le centre aéré a proposé de découvrir la culture de l'empire du Soleil levant. À cette occasion, les enfants ont bénéficié, en plus des thématiques et des activités créatives, de deux temps forts qui ont ravi petits et grands : un stage d'aïkido et un déjeuner dans un restaurant japonais.

Les animateurs de l'Association départementale des Pupilles de l'enseignement public (Pep) de Moselle, en collaboration avec la municipalité, donnent d'ores et déjà rendez-vous pour les vacances de printemps. Les inscriptions sont prises à L'Îlot Z enfants, à l'annexe sociale, rue du Maréchal-Foch.

Renseignements : 03 87 67 64 03.

Cinq jours pour devenir un enquêteur efficace

News du vendredi 10 mars 2017

Image
Les enfants inscrits au centre de loisirs à Rémelfing du 13 au 17 février géré par les PEP57 ont eu cinq jours pour devenir des enquêteurs. Ils ont participé à diverses activités proposées par l'équipe d'animation et ont également visité les coulisses de Mosaïk pour s'intéresser au métier de journaliste.

Le voleur démasqué
Cette semaine était agrémentée par des lettres anonymes et des messages téléphoniques secrets qui annonçaient un prochain vol dans le village. Le vendredi, les enfants ont enquêté sur la disparition de brioches dans la boulangerie du coin. Tous les acteurs de la commune ont participé au grand jeu de piste proposé aux apprentis détectives afin de le rendre plus réel.

Les enfants ont mené l'enquête auprès de la boulangerie Dosch, Céline Coiffure, la pharmacie, la mairie, les ouvriers communaux et quelques villageois.

En trouvant le voleur de brioches, qui se trouvait juste sous les yeux des enfants, les mini-enquêteurs ont partagé un bon goûter de fin de semaine et ont reçu un diplôme de super-agent secret.

Prochain centre de loisirs organisé par les PEP57 du 10 au 13 avril à Zetting.

Il était une fois,un monde fabuleux

News du vendredi 10 mars 2017

Image
L'accueil de loisirs d'hiver, géré par les PEP de la Moselle, vient de fermer ses portes après une semaine d'activités bien chargée. Que l'on soit petit ou grand, le monde merveilleux de Disney enchante toujours. À travers ce thème, une cinquantaine d'enfants âgés de 3 à 12 ans ont pu découvrir les plus grands classiques de Disney mais aussi ceux moins connus.

L'équipe d'animation, composée par Amandine, Brice, Laetitia, Michel et Pauline, a proposé tout un panel d'activités et grands jeux afin que chacun puisse découvrir ou redécouvrir ce monde enchanteur. Les enfants ont pu également profiter d'une sortie au parc d'attractions indoor Dynamic Land qui avait pris ses quartiers au parc des expos de Metz.

Toutes les photos et les vidéos sont à découvrir sur la page Facebook et sur la chaîne Youtube des Pep Kuntzig.

Les enfants se sont déjà donné rendez-vous aux prochaines vacances scolaires du mois d'avril.

Reprise des activités périscolaires et mercredis loisirs dès le lundi 27 février.

Renseignements au 06 70 71 92 88.

L'improvisation « c'est trop facile ! »

News du vendredi 10 mars 2017

Image
Une quinzaine de jeunes de la Maison pour tous de Nilvange, du centre social de Knutange et les PEP d'Algrange ont participé pendant une semaine à un stage d'impro avec l'humoriste messin Josselin Dailly.

Pendant une semaine, une quinzaine de jeunes de 11 à 18 ans se sont essayés à l'improvisation au Gueulard Plus de Nilvange. Leur professeur, Josselin Dailly, est humoriste et possède son école, La Fabrique, à Metz.

Le but de ce stage est que les jeunes apprennent les règles fondamentales de l'improvisation. Pour cela ils ont dû travailler la concentration, l'écoute, la réactivité et l'imagination avec des petits jeux comme énoncer un maximum de mots en un temps donné, mimer un objet ou une situation, articuler des phrases et improviser un dialogue à partir d'un mot.

"C'est une bonne expérience"
Certains jeunes du groupe ont déjà fait un stage d'une semaine avec Josselin l'année dernière, mais c'était du stand-up. Quentin a 16 ans, il vient d'Algrange et participe chaque année aux animations. Ce qui lui a plu l'an passé pour revenir c'est "d'être en groupe. Il y a une bonne ambiance et c'est une bonne expérience. Puis ça nous aide à prendre confiance en soi, on rencontre des nouvelles personnes", raconte-t-il. Parmi ceux qui ont fait le stage de stand-up l'année dernière, il y a aussi Delphine, qui a 18 ans et vient également d'Algrange. "Ce qui est dur avec l'improvisation c'est que l'idée doit venir vite", explique-t-elle.

Emma fait également partie du groupe. Du haut de ses 11 ans, c'est la plus jeune. Elle aime bien le théâtre et se montrer au public. Ce qui lui plaît dans l'improvisation, c'est "qu'on n'a pas besoin d'apprendre de texte comme au théâtre. On dit tout ce qui nous passe par la tête. C'est trop facile !"

"Je n'ai pas beaucoup confiance en moi"
Charlène a 12 ans et raconte qu'elle va souvent au club ado mais c'est sa mère qui a insisté pour qu'elle participe au stage. "J'avais peur parce que je n'ai pas beaucoup confiance en moi et j'ai du mal avec le regard des autres. Elle m'a dit que ça pouvait me faire du bien d'y participer", confie-t-elle. Mais elle ne regrette pas d'être là "ça me plaît bien. Par des petits jeux on apprend à connaître les autres. C'est important pour pouvoir improviser avec eux. Il n'y a pas de jugement sur les prestations des uns et des autres", ajoute la jeune fille. Elle appréhende tout de même le spectacle de vendredi soir. "Du théâtre d'impro, j'en ai jamais fait. C'est stressant quand même. Je pense que Josselin va nous apprendre à nous détendre pour monter sur scène".

"L'impro est un travail d'équipe"
Pour finir cette semaine en beauté, les jeunes présenteront sur scène un match d'improvisation. Devant les parents, les amis, deux équipes s'affronteront autour d'un thème et le public désignera les vainqueurs. "Le stand-up nécessite un gros travail de préparation et d'écriture. C'est plus contraignant", explique Josselin. "Alors que l'impro est un travail d'équipe. On est plus libre. On est à la fois acteur, auteur et metteur en scène", ajoute-t-il.

Marion MELLINGER. Spectacle Théâtre d'impro, vendredi 24 février à 19 h 30 au Gueulard Plus à Nilvange.

Le périscolaire a fait son cirque

News du vendredi 10 mars 2017

Image
L'accueil de loisirs sans hébergement (ALSH), a organisé avec les PEP57, une animation sur le thème du cirque dans les locaux de l'école maternelle et à la salle Georges-Brassens.

70 enfants, âgés de 3 à 11 ans, y ont été accueillis tout au long de la semaine avec une moyenne de 55 enfants par jour. Des ateliers cirque, présentés par la compagnie Théâtre marionnettes itinérant ont été très appréciés par les enfants.

Des jeux extérieurs, des ateliers créatifs sur le thème du cirque, masques et nez de clowns ont été proposés. Le tout était encadré par l'équipe pédagogique formée de Patricia, Julie, deux Anne-Marie, Ghizlaine, Rosanna, Sandrine, Loredana et Thierry. Participation très appréciée des bénévoles de l'association Vie à Bousse autour d'ateliers de confection de cravates, collerettes.

Pour clore cette semaine de spectacle, chacun a pu boire un verre et savourer des gâteaux confectionnés par les parents volontaires.

Les CM2 tout schuss dans les Alpes

News du vendredi 10 mars 2017

Image
L'hiver, on fait rimer école avec classe de neige... Ainsi, 45 élèves de CM2 du groupe scolaire Jean-Moulin ont découvert les joies de la glisse cette année dans les Alpes.

C'est sur les pentes enneigées de la station de Praz-sur-Arly, près de Megève, que quarante-cinq enfants des deux classes de CM2 de Stéphanie Bertaux et Angélique Claude, du groupe scolaire Jean-Moulin, se sont élancés du 30 janvier au 3 février.

Au programme de cette semaine, pour commencer, six sessions de deux fois deux heures de ski, en quatre groupes de niveau, encadrées par des moniteurs de l'Ecole de ski français.

Des sessions qui se sont soldées par l'obtention, le vendredi après les derniers cours, d'un insigne bien mérité : flocon, première, deuxième ou troisième étoile, voire étoile de bronze pour les plus aguerris.

Bravo aux petits champions !

Raquette, jeux, chansons
Mais cette semaine bien chargée et diversifiée a été aussi l'occasion de pratiquer la raquette au cours d'une matinée de découverte et de visiter le centre Nature montagnarde du château des Rubins. Simon et Jordan, deux animateurs du centre de vacances où logeaient les enfants et leurs accompagnateurs, ont offert des veillées particulièrement divertissantes, entre jeux, chansons, rencontre avec un tourneur sur bois. Sans oublier la traditionnelle boum du jeudi soir !

Une mention spéciale a été adressée aux accompagnateurs parents bénévoles, Mmes Hallé et Castrick, ainsi qu'à Boubaker Derkaoui, directeur adjoint du périscolaire à Metzervisse, qui ont oeuvré toute la semaine pour la réussite du projet.

Rappelons que sur un séjour de 594 EUR par élève, la municipalité de Metzervisse participait financièrement à hauteur de 100 EUR par enfant. L'association des parents d'élèves des écoles y a ajouté 50 EUR d'aide à chaque participant et offrira à chacun un album photo souvenir pour immortaliser cette semaine inoubliable.

Centre aéré : les sens en éveil

News du vendredi 10 mars 2017

Image
Une moyenne de 36 enfants âgés de 3 à 11 ans a profité du centre aéré dirigé par Véro et mis en place par l'accueil périscolaire des PEP 57. Le thème de la session était les 5 sens, le goût, l'odorat, l'ouïe, la vue et le toucher. Les animateurs Doménico, Francine, Lorédana, Océane et Salomée, se sont transformés en professeur spécialisé dans un des 5 sens. Les enfants ont tout appris, y compris le fameux et mystérieux 6e sens.

Entre-temps tout ce petit monde avait vivement apprécié une sortie à Dynamic Land... où certains autres sens ont encore été découverts : sens de l'orientation, du corps dans l'espace, de l'équilibre, mais aussi créatif.

À l'issue du centre aéré resteront les bonnes sensations en souvenir.

Silence ! On tourne à l'accueil de loisirs

News du vendredi 10 mars 2017

Image
À l'occasion de ce congé d'hiver, les jeunes qui fréquentent le périscolaire local se sont frottés aux techniques de tournage vidéo durant une semaine. La découverte de tout un univers !

Le périscolaire de Metzervisse organisait, sa première semaine de vacances d'hiver. L'accueil de loisirs sans hébergement pour les enfants de 3 à 12 ans, a fait le plein en accueillant soixante-quinze enfants venus de la commune ou de Volstroff, mais aussi d'autres communes environnantes comme Kemplich ou Saint-François.

Cet ALSH était placé sous la direction de Boubaker Derkaoui, "Bouba", assisté de Claire, directrice adjointe, et tout ce petit monde était encadré par Lætitia, Mélissa, Manon, Sophie, Laurence, Coralie et Thomas.

Il est vrai que le thème retenu par l'équipe pédagogique "Libre comme l'art !" pour cette semaine, avait de quoi plaire. En effet, le projet principal consistait en un film réalisé en partenariat avec Jonathan et Isabelle de la compagnie "Zab et Pat".

Les colons, répartis en groupes d'une dizaine d'enfants, maternelles et élémentaires, ont été mis en valeur à l'écran dans des courts-métrages de science-fiction au coeur desquels ils avaient tous un rôle à jouer. C'est dans la salle du conseil de la mairie qu'été installé le studio d'enregistrement. "Donner envie aux enfants d'utiliser les technologies d'aujourd'hui de manière créative et non passive, devenir acteur tout en utilisant du matériel accessible est notre objectif", explique Jonathan.

Magique
Avec les plus grands, ce sont ainsi des courts-métrages qui ont été réalisés, avec les plus jeunes de courtes séquences, le tout en début de semaine pour une projection aux familles le vendredi après-midi. Les enfants ont été impliqués dans toutes les phases en occupant des postes d'éclairagistes, de cameraman, de régisseur.

Quelle émotion en découvrant les premières images des duos filmés sur fond vert et intégrés dans le décor final, à chaque fois différent au fil des groupes, Tour Eiffel, vaisseau spatial, anonymous, etc. ! C'était magique !

Un autre atelier qui a particulièrement bien fonctionné, le rétro gaming. Les anciennes consoles et autres game-boy ont été ressorties des placards pour le plus grand plaisir des amateurs de tétris, de pacman et autres jeux sur Sega ou Atari.

De nombreuses activités sur le thème de l'art, peinture et sculpture, sans oublier des activités sportives et des jeux collectifs ont bien occupé les journées de chacun, d'autant que le beau temps était de la partie.

Du yoga pour les enfants

News du vendredi 10 mars 2017

Image
L'association de culture populaireet de loisirs de Metzervisse propose, depuis la mi-janvier, des séances de yoga adaptées aux enfants à partir de 7 ans, le mercredi de 14 h à 15 h.

Elles sont animées par Antonella Di Paolo de l'association Ré en soi.

Le yoga enfant a pour objectifd'apprendre à connaître son corpsainsi qu'à le garder en bonne santé,de découvrir la fonction respiratoireet commencer à la maîtriser, d'améliorer les compétences de mémorisationet de concentration, et d'acquérirdes outils pour gérer ses émotions.

Inscriptions sur place (hors vacances scolaires).

Renseignements au 06 09 55 82 83.

Les p'tites vacances au centre de loisirs

News du vendredi 10 mars 2017

Image
Geoffrey Lucciani, directeur adjoint du périscolaire, présente l'accueil loisirs.

Les mercredis récréatifs. "Les enfants sont différents, certains aspirent à des temps calmes ou de repos, d'autres à des activités sportives, artistiques même ludiques. Nous proposons donc des thématiques variées, renouvelées toutes les six semaines, avec des ateliers comme la cuisine, peinture, etc. Celles-ci ont pour but d'aiguiser l'éveil, la curiosité, mais aussi de développer l'esprit d'équipe, de partage et de favoriser l'autonomie et le vivre ensemble. Nous accueillons quinze enfants en moyenne."

Les centres aérés. Pendant les vacances de printemps du 13 au 17 février sur le thème du Japon, nous accueillerons les moins de 6 ans pour des ateliers spécifiques : contes nippons, arts plastiques, initiation au yoga, cuisine, découverte d'un court-métrage japonais. Pour les plus de 6 ans, nous ouvrirons l'horizon culturel par la découverte d'un pays et ses coutumes : légendes samouraïs, création costumes, initiation à l'Aïkido, calligraphie japonaise, tournois ping-pong."

Renseignements au 03 87 67 64 03 ou par mail à périscolaire.clouange@pep57.org

Infirmières mais aussi confidentes

News du vendredi 10 mars 2017

Image
Elles sont celles avec qui les enfants et les adolescents peuvent avoir une discussion décomplexée. À la fois confidentes, conseillères, soignantes, assistantes sociales, les infirmières de l'Éducation nationale sont incontournables dans les établissements scolaires. De toute la Moselle-Est et du Pays de Sarrebourg, elles se sont réunies au lycée Poncelet de Saint-Avold pour évoquer leur mission. "Nous ne sommes pas un dispensaire", affirme Martine Szymkowiak, responsable départementale des infirmières de l'Éducation nationale "Nous n'effectuons pas de "réparations" comme à l'hôpital, mais assurons des soins techniques". Des bleus à l'âme, comme des ecchymoses aux genoux, en passant par toute la panoplie de la bobologie. Mais aussi et surtout, elles interviennent là où se profilent des soucis relationnels ou éducatifs. "Aime-toi, estime-toi", tels sont les fondements de leur démarche. "Nous apprenons également aux élèves à prendre soin d'eux et repérons toutes les situations délicates en étroite collaboration avec le personnel enseignant". Comme ce gamin qui est arrivé en cours avec des valises sous les yeux, celui qui passe le sas du lycée avec une boule au ventre. Cette jeune femme qui soudain s'est repliée sur elle-même. Ou cette gamine qui a peur d'annoncer à ses parents, une possible grossesse. "Ils viennent alors nous consulter et ensemble nous essayons de trouver les causes de leur malaise". Parfois cela relève d'une somatisation, parfois aussi de la pression exercée par le système scolaire ou les parents dans leur quête de la réussite. "Nous essayons alors de leur redonner confiance, en provoquant la discussion, en les invitant à tomber les masques".

Mais les situations peuvent également être dramatiques. Comme ces élèves victimes de violences exercées par leurs petits camarades et parfois les parents. D'autres faits encore plus graves, agressions sexuelles, maltraitance familiale, drogue... "Dans ces cas-là, il ne faut jamais trahir la confiance que nous avons établie avec le jeune. Notre rôle est désormais de le protéger. Pour cela, nous devons suivre un protocole qui nous amène à lancer une information préoccupante auprès de nos instances supérieures qui a leur tour, si cela s'avère nécessaire alerteront les autorités. Il nous faut écarter les victimes de tout danger immédiat".

Mais heureusement, cela ne constitue pas le quotidien des femmes en blanc. "Il n'y a pas que ces expériences douloureuses dans notre métier soumis au secret professionnel", avoue Martine Szymkowiak. "Notre priorité, c'est de faire la promotion de la santé". En somme préparer ces enfants et ces ados à devenir des adultes responsables dans une société responsable.

Romuald PONZONI.
La première tâche de l'infirmier scolaire est d'être à l'écoute de l'élève, tout en lui apportant des soins et de l'aide si besoin. Il doit savoir encourager, toujours avec subtilité, l'adolescent à venir se confier s'il en ressent le besoin. Des préceptes rappelés aux professionnels de la Moselle-Est et du Pays de Sarrebourg.

"Chacun a droit au respect de sa vie privée", article 9 du code civil. C'est de ce droit individuel et fondamental que tient son origine le secret professionnel. Il se définit comme l'interdiction de révéler, pour certaines personnes dans le cadre de leur profession, toute information apprise sur un sujet sous peine de sanction. Il s'applique à de nombreux professionnels, notamment ceux du domaine sanitaire et social comme les médecins, les infirmiers ou les aides-soignants. Le secret professionnel couvre l'ensemble des informations concernant un patient porté à la connaissance d'un soignant. Il est indispensable pour instaurer et maintenir une relation de confiance.

Du sport entre deux coups de fourchette

News du vendredi 10 mars 2017

Image
L'accueil périscolaire PEP 57 de Noisseville a organisé un tournoi de baby-foot dans le cadre des activités durant la pause méridienne. C'est dans une ambiance conviviale, et durant plusieurs semaines, que les enfants ont participé à cette activité, chacun ayant à coeur de se sélectionner pour la finale. La victoire est revenue à Ronan et Kilian, mais les autres écoliers n'ont pas démérité pour autant. Cette activité a lieu grâce à Guy Poncet qui s'investit auprès des enfants. Les vainqueurs ont été récompensés par une remise de prix sous les applaudissements de leurs copains.

Changement au périscolaire

News du vendredi 10 mars 2017

Image
Alice Steuer, directrice du périscolaire, est, depuis peu, épaulée par un nouveau directeur adjoint, Geoffrey Luciani. Leur mission : veiller au respect du projet pédagogique, garant du bien-être des enfants.

Depuis janvier 2015, la municipalité en collaboration avec les PEP 57, gère l'accueil collectif des écoliers et les activités périscolaires. Rencontre avec la directrice Alice Steuer.

Comment se compose votre équipe ?

Alice STEUER : "d'une directrice moi-même, d'un directeur adjoint Geoffrey Luciani en remplacement de Valerie Salis. Celle-ci s'est rapprochée de son domicile en prenant la direction du périscolaire de Roncourt. Huit animateurs et animatrices, diplômés Bafa ou CAP petite enfance, complètent l'équipe. François Seemann, coordinateur mairie, participe à nos réunions hebdomadaires."

Quelles sont les activités proposées ?

"De nouvelles activités périscolaires (TAP) ont été mises en place après l'école. D'une durée de 45 minutes, elles sont prises en charge par la municipalité et donc gratuites. Elles se déroulent à L'Îlot Z'enfants. Les ateliers proposés sont axés sur l'expression (chant, danse, arts plastiques, théâtre et musique) sans oublier la découverte, le sport et les jeux. À 16 h, les enfants inscrits sont regroupés pour le goûter."

Où sont pris les repas ?

"Les repas variés sont élaborés (certains d'entre eux sans viande) par le service restauration du foyer Marie d'Agréda, sis à proximité et livrés en liaison chaude. Ils sont réceptionnés par le chef Samuel Farinotti et par nos deux assistantes de service. Les vingt-cinq petits sont servis dans la salle du rez-de-chaussée, les soixante plus âgés à l'étage. Depuis 2015, nous avons servi plus de 12 900 repas."

Avez-vous des exigences en termes de comportement ?

"Après concertation avec les enfants et parents, nous établissons des règles que les bambins acceptent dès qu'elles sont comprises. Par exemple, on ne se lève pas sans autorisation, on se tient correctement, on ne se balance pas sur une chaise, on ne mange pas avec les doigts. À chaque table, un animateur dialogue avec les enfants à voix modérée pour éviter le bruit. Ce lieu d'échange et d'apprentissage où l'on se lave les mains avant de passer à table ou on coupe sa viande. En fin de repas, chacun range sa chaise et aide au débarassage."

Votre but est-il atteint ? Si oui, avez-vous des projets ?

"Après ma prise de fonction, j'ai dû m'adapter. Aujourd'hui, je pense avoir réussi mon premier objectif : créer une équipe soudée. Les retours positifs nous confortent dans nos choix. L'enfant placé au sein du périscolaire, lieu de sociabilisation et d'apprentissage, s'épanouit. Notre fonction éducative lui permet de progresser en le valorisant, en aiguisant l'éveil, sa curiosité et en développant l'esprit d'équipe. Nous poursuivons l'aménagement et la création de coins spécifiques à chaque activité. Notre spectacle de fin d'année qui aura lieu à l'espace La Galerie, au mois de mai, se peaufine. Nous souhaitons également développer le lien parentalité en organisant un espace d'expression autour d'un petit-déjeuner et travailler avec les écoles en créant un partenariat avec la bibliothèque et la ludothèque."

Séjour Ski dans les Vosges

News du vendredi 10 mars 2017

Image
Les enfants de l'accueil périscolaire PEP de Noisseville ont participé à un séjour ski durant les vacances avec le soutien de la commune de Noisseville et de la CAF.
Au coeur de la vallée des lacs Vosgiens, dans le centre des Jonquilles situé à Xonrupt, 13 enfants de 6 à 14 ans avec 3 animateurs ont profité des joies de la montagne en hiver.
Au programme : ski de descente, jeux de neige, visite d'une confiserie artisanale, patinoire. De quoi bien profiter !
Encadrés par Jade Richards, Marina Bras et Nicolas Gross, animateurs motivés et motivants les enfants ont passé une semaine agréable et ont découvert parfois pour certains, une première expérience en collectivité. Bravo à tous les enfants pour leur participation et leur investissement et un grand merci aux animateurs.

Falck - L'année du coq au périscolaire

News du mercredi 08 février 2017

Image
Pour marquer l'arrivée du coq dans le nouvel an chinois, l'accueil périscolaire des PEP 57 avait concocté un menu spécial : salade chinoise, poisson, riz cantonais et litchis. Pour déguster ces mets, les enfants avaient le choix de manger avec des baguettes. Certains commensaux parmi la quarantaine d'inscrits se sont surtout montrés admiratifs devant la décoration de la table. Et puis, ils ont découvert leur signe astrologique chinois et réalisé des casse-tête tout aussi chinois. Après le repas, place au grand dragon qui est allé défiler dans la cour, à l'heure où les enfants qui ne mangent pas au périscolaire sont arrivés. À noter que depuis la rentrée de septembre, les repas de la structure sont livrés par la communauté de commune du pays boulageois.

Les jeux à l'accueilde loisirs

News du mercredi 08 février 2017

Image
Du 13 au 24 février, l'accueil périscolaire Les Prés Fleuris des PEP-57 de la commune de Bertrange-Imeldange propose un accueil de loisirs de 7 h 30 à 18 h 15.

Cette fois, la ligne directrice sera la découverte des jeux sous toutes leurs formes. Que ce soit pour les petits ou les grands, ils confectionneront eux-mêmes leurs jeux (pêche à la ligne, dominos, château fort, lancer, etc.). Une sortie au Dynamique Land est même prévue.

Comme les 110 enfants qui fréquentent quotidiennement le centre, il y a fort à parier que les petits vacanciers s'épanouiront.
Renseignements et inscription : Véronique Dubart tél. 03 82 50 80 30 ou 06 74 60 25 13.

20 ans de carrière et une belle surprise

News du mercredi 08 février 2017

Image
L'équipe d'animation du centre de loisirs des PEP à Kuntzig a réservé une belle surprise à son directeur, Michel Quételard. Ce dernier avait reçu en soirée un appel téléphonique du maire de Kuntzig lui annonçant que la porte du centre de loisirs avait subi une effraction. Il s'est rapidement rendu sur place et en poussant la porte de la salle de jeux, il a découvert une cinquantaine de personnes qui l'attendaient dans le noir pour lui rendre hommage à l'occasion de ses vingt ans de carrière à Kuntzig.

Michel Quételard a pris ses fonctions de directeur en septembre 1996. À l'époque, la municipalité avait fait le choix de mettre en place un accueil périscolaire afin d'éviter des fermetures de classes. Elle a fait appel au Clas (Centre de loisirs et d'animation sociale) de Guénange pour mettre en place un accueil périscolaire, des mercredis récréatifs et des centres aérés. Au fil du temps, les activités se sont développées et le nombre d'enfants a progressé. Les PEP de la Moselle ont repris ensuite la gestion de la structure en 2011 apportant leur savoir-faire et de nouvelles orientations éducatives.

L'équipe d'animation permanente, composée de Laetitia, Amandine et Brice a donc décidé de lui faire une surprise en invitant d'anciens animateurs et collaborateurs, et en invitant également les élus, les enseignants et le personnel communal. Le plus dur aura été de garder le secret jusqu'au jour J. Une belle réussite autour d'un buffet bien garni dans une ambiance conviviale qui a permis à tous de se remémorer de bons souvenirs.

Accueil de loisirs du 13 au 17 février

News du mercredi 08 février 2017

Image
Les Pep 57 organisent un centre de loisirs à Noisseville du 13 au 17 février, au foyer. L'accueil se fera entre 7 h 30 et 9 h, heure à laquelle débuteront les activités. Le départ sera échelonné entre 17 h et 18 h 30.Des ateliers spécifiques sont programmés pour les enfants de maternelle, avec pour objectifs pédagogiques : acquérir de la dextérité, développer l'imagination, acquérir de l'autonomie et développer motricité et l'agilité. Les enfants d'élémentaire auront des ateliers différents, avec pour objectifs pédagogiques de développer l'imaginaire et la créativité, de développer l'esprit d'initiative, ainsi que l'autonomie. Avec un temps fort pour tous vendredi 17 février : après-midi carnavalesque.

La Caf de la Moselle et la commune de Noisseville participent au financement de cette action. Les tarifs sont à consulter auprès de la directrice.
Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant auprès du périscolaire : 03 87 76 63 31.

Avant de s'amuser il faut s'inscrire

News du mercredi 08 février 2017

Image
L'île des enfants de Saint-Privat-la-Montagne propose un accueil loisirs, sans hébergement, du 13 au 17 février de 7 h 30 à 18 h 30 à la Maison pour tous. Cette semaine de vacances sera placée sous le signe de la solidarité en partenariat avec le refuge de Moineville. À cet effet, il est possible de déposer des éléments nécessaires pour le refuge, du 6 au 17 février au périscolaire, à savoir : des couvertures, croquettes, pâtés, alimentation humaine en fin de date de péremption, litière, jouets, produits d'entretien, éponges, serviettes, sceau, etc. Lors de l'accueil pendant les vacances d'hiver, sont prévus : un grand jeu de la solidarité, des ateliers permanents spécifiques aux maternelles et élémentaires, une visite au refuge, une rencontre avec un chien visiteur. Les tarifs varient selon quotient familial : forfait 3 jours de 43 EUR à 58,83 EUR ; 4 jours de 51,18 EUR à 70,85 EUR ; 5 jours de 56,30 EUR à 77,55 EUR (chèques vacances, participation employeurs et autres acceptés). Date limite des inscriptions le 31 janvier.

Contact au 03 87 77 03 51 ou au 06 24 21 57 02.

Souscription PEP 57 - L'école du cœur « Aide tes copains à partir en vacances ! »

News du mercredi 25 janvier 2017

Image
Tous les 2 ans, les PEP57 organisent avec les établissements scolaires une souscription volontaire ("tombola") dont les bénéfices permettent d'aider au départ en vacances d'enfants en difficulté.

Le prix de vente du billet est fixé à 2 €, dont 1 € reste à l'école afin de contribuer au financement de ses actions propres (voyages scolaires, classes de découverte, sorties de fin d'année...).

Cette année, 250 lots sont mis en jeu pour une valeur de 10 000 € (3 bons voyages de 800 € l'un, entrées aux parcs d'attractions, zoos, smart box, jeux...).

La vente des billets par les établissements scolaires aura lieu à partir du 30 janvier jusqu'au 7 avril 2017.

En 2015 et 2016, nous avons pu faire partir 62 jeunes en vacances grâce à votre participation. Nous comptons une nouvelle fois sur votre mobilisation pour cette année !

Vive les sports d’hiver aux mercredis éducatifs !

News du mercredi 25 janvier 2017

Image
Les mercredis éducatifs accueillent une quinzaine d'enfants âgés de 3 à 11 ans désirant occuper leur temps libre de 14h à 18h. En effet, chaque mercredi, ils y découvrent différentes activités (techniques et manuelles, scientifiques, d'expressions, sportives et culturelle) à travers un projet d'animation. Aussi, pour éviter les activités occupationnelles, l'équipe d'animation organise des plannings mensuels thématiques. Les mois de janvier et février sont consacrés aux "sports d'hiver" !
C'est ainsi que mercredi dernier, les enfants se sont découvert des dons de patineurs à la patinoire d'AMNEVILLE ! Les plus petits ont également pu s'initier aux premières sensations de glisse grâce à la mise à disposition de jolis phoques leur permettant de s'assoir et d'être poussés par les plus grands !

Outre les ateliers sportifs et de bricolage, proposés par Zékiya et Ilaria, tels que "le skieur", "la course de traineau", "Monsieur Pingouin fait de la luge", "Skieurs en pomme de pin et en chenille", etc., ils vont aussi se rendre début février au Snowhall à AMNEVILLE-LES-THERMES afin d'y pratiquer de la luge sur les pistes enneigées ! Enfin, les enfants finiront ce mois très sportif par un grand jeu "La chasse aux flocons".

Renseignements et inscriptions : Centre d'Accueil et de Loisirs "Le Dauphin" - les PEP 57, tél. 06.08.03.69.60

Image Image Image Image

La magie de Noël, visite des marchés de Strasbourg !

News du mercredi 11 janvier 2017

Image
Pour la 446ème édition, la ville de Strasbourg a été nommée "Capitale de Noël".
Le Club Ados de HAUCONCOURT est donc parti, le temps d'une journée, visiter la ville et son féerique Marché de Noël... Une belle occasion pour parcourir les rues illuminées, admirant les devantures ornées de somptueux décors, de déguster quelques douceurs du "temps de l'avent" et visiter les chalets aux saveurs et senteurs des fêtes de Noël. Du Sapin de la place Kléber, en passant par la Cathédrale et les quais de l'Ill, les jeunes ont terminé leur circuit par la Petite France, appréciant chaque petit moment de cette journée ; et rapportant avec elles de nouvelles idées pour leur prochain marché de Noël !





Image

Goûter à "quatre mains"

News du mercredi 11 janvier 2017

Lors d'un mercredi éducatif, nous avons mis en place une après-midi "Goûter à quatre mains" où nous avons conviés les "mamies" de Saint-Privat. Le but était de créer un échange entre les anciens et les enfants par l'intermédiaire de la cuisine mais également de jeu de société. Les enfants ainsi que les "mamies" ont apprécié ce moment de partage. Ensuite, tout ce petit monde a pu déguster leurs préparations au moment du goûter.

Image
Mamie Janine a fait du pain perdu avec Clara, Justine, Elynn et Arthur
Image
Mamies Geneviève et Arlette ont préparé une tarte aux pommes avec Anthony, Mathéo, Elsa et Ambre
Image
A quatre heures, tout ce petit monde a dégusté les préparations

Fête de Noël à Rémelfing Zetting

News du lundi 09 janvier 2017

Image
L'équipe d'animation du périscolaire de Rémelfing Zetting a proposé aux enfants une fête de Noël le vendredi 16 Décembre.

Après avoir mangé un bon repas préparé par "Les Marmites de Cathy", l'après-midi, les enfants ont pu réaliser des bricolages de Noël.

Les animatrices ont également présenté un mini spectacle conté sur l'histoire d'un petit pain d'épice. Après ce spectacle, les enfants l'ont noté comme à l'école des fans.

Puis le Père-Noël est arrivé. Les enfants ont chanté pour lui "Petit papa Noël".

Ensuite, une séance photo souvenirs était organisée avec lui et les parents des enfants arrivés pour un goûter partagé.

Bonne année 2017

News du lundi 02 janvier 2017

Image
Je souhaite à chacune et chacun une excellente année 2017 !

Les PEP, et particulièrement les PEP57, continueront d'agir pour l'accès de tous à l'éducation, à la culture, aux loisirs, aux vacances, à la santé, à l'insertion sociale et professionnelle.

Il nous reviendra comme association complémentaire de l'Ecole publique, comme association d'éducation populaire, comme mouvement, de veiller à ce que les décisions prises au niveau de notre pays, au niveau européen aillent dans le sens de la paix, de la solidarité, de la justice sociale.

Veiller à la défense des valeurs qui sont les nôtres, solidarité, laïcité, citoyenneté...pas simplement comme "spectateurs", mais aussi et surtout comme promoteurs de ces valeurs ! Nous nous devons d'agir certes dans le cadre de nos actions associatives habituelles mais aussi en prenant notre place dans le débat, dans le questionnement de chaque citoyen.

Cela passe nécessairement par la présence des PEP, l'action des PEP sur tous les territoires.

Cela passe nécessairement par le travail en partenariat avec les autres associations PEP, les autres associations complémentaires de l'Ecole publique, les autres associations d'éducation populaire.

Nous avons du pain sur la planche, nous continuerons à agir, ENSEMBLE, avec vous.

Bonne année 2017 !

Hervé PRITRSKY
Président des PEP57