A la une

Départs en Vacances: Les PEP agissent en faveur des élèves défavorisés

Image
L'association départementale des Pupilles de l'Enseignement Public de la Moselle a organisé dans les établissements scolaires de Moselle une souscription destinée à permettre le départ en vacances, sur deux ans, d'une centaine d'élèves issus de milieux défavorisés.

Cette campagne, qui s'est déroulée du 30 janvier au 07 avril, a lieu tous les deux ans. Elle a permis aux écoliers mosellans de manifester leur solidarité envers ceux d'entre eux qui ne peuvent partir en vacances.

Elle a également favorisé l'entraide au sein des établissements scolaires puisque la moitié des sommes récoltées reste propriété des écoles pour le financement de leurs actions propres.

Le tirage au sort des gros lots a eu lieu le 12 mai dans les locaux des PEP 57 (8 rue Thomas Edison à Metz). Il a permis aux heureux gagnants de voir leur geste de solidarité récompensé puisque 3 bons voyage de 800 € chacun ont été attribués, ainsi que plus de 300 autres lots.

Ces lots (chèques cadeaux, entrées culturelles et de loisirs, tablettes tactiles, petit électroménager, jeux de société, livres...) seront remis dans les sections locales PEP réparties sur le département de la Moselle au cours du mois de juin. Les dates seront communiquées aux gagnants par un courrier (listes des lots à consulter dans les écoles participantes ou sur Internet) et sont les suivantes :

Périscolaire PEP57 - 6 juin à 17h00 - 1 rue de la Gare 57550 FALCK
Périscolaire PEP57 - 23 Juin à 17h00 - 42 rue Principale 57580 HERNY
Collège Pierre Messmer - 12 juin à 17h30 - 24 rue de la mésange 57400 SARREBOURG
Ecole Elémentaire de Remelfing - 15 juin à 16h30 - 2 rue des écoles 57200 REMELFING
Périscolaire PEP57 - 15 juin à 17h00 - 62 rue Foch 57440 ALGRANGE
Périscolaire PEP57 - 08 juin à 18 h00 - 16 rue du Maréchal Joffre 57185 CLOUANGE
Périscolaire PEP57 - 14 juin à 17h30 - Le Pré Fleuri 28a rue St Laurent 57310 BERTRANGE
Périscolaire PEP57 - 9 Juin à 17h30 - 20 rue d'Apach 57480 RUSTROFF
Périscolaire PEP57 - 13 juin à 17h30 - 3 rue de la Libération 57685 AUGNY
Périscolaire PEP57 - 9 juin à 17h00 - 5 rue des Jacinthes 57070 METZ

Cette action des PEP a bénéficié du soutien financier des mutuelles partenaires : le Crédit Mutuel, la MAE et l'Autonome de Solidarité.

Les gros lots (bons voyage d'une valeur de 800€) seront remis aux gagnants vendredi 02 juin à 18h00 au siège des PEP57, 8 rue Thomas Edison à Metz.


>> Voir la liste complète des gagnants

Les dernières news

Accueil de Loisirs de Sainte-Barbe

News du lundi 12 juin 2017

Durant les vacances scolaires, l'accueil de loisirs de Sainte-Barbe vous invite à partager des moments culturels et ludiques durant lequel nous voyagerons dans le temps.

Vous pourrez participer à nos activités du 10 au 28 juillet inclus.

La première semaine, les enfants pourront découvrir Metz et son patrimoine à travers une visite guidée en petit train le jeudi 13/07.

La deuxième semaine, nous voyagerons au pays des saveurs à Laquenexy le vendredi 21/07.

Et pour clore l'accueil, la troisième semaine sera consacrée à l'imagination de notre vie future avec des danses et chants et un grand jeu le vendredi 28/07 avec un défilé de mode !

Chaque semaine l'équipe d'animation aura pris le soin de préparer des programmes adaptés et variés pour que chacun puisse prendre du plaisir.

Le dépliant est disponible à l'accueil périscolaire de Sainte-Barbe 7 rue Brondex.

L'équipe d'animation saura vous accueillir dans la bonne humeur !

Assemblée plénière du Conseil Local de Santé Mentale

News du jeudi 08 juin 2017

Image
Jeudi 18 mai 2017, le CMPP de Metz a participé à l'Assemblée plénière du Conseil Local de Santé Mentale (CLSM) qui s'est tenue au Cloître des Récollets (salle capitulaire) à METZ. Cette rencontre était animée par Stéphane TINNES-KRAEMER, coordonnateur du CLSM.

Ce temps d'échanges a réuni tous les acteurs du territoire messin intéressés par les questions de santé mentale.
Cette concertation était présidée par Mme Catherine MOREL, conseillère municipale à la ville de Metz déléguée à la santé. Etaient présents à ses côtés M. Michel MULIC, délégué territorial en Moselle de l'Agence régionale de santé et M. Olivier Astier, directeur du Centre hospitalier de Jury.
Cette Assemblée plénière se veut une instance essentielle ; elle agit comme force de proposition dans le cadre des orientations du CLSM. Elle est l'occasion de s'informer, de partager et de suivre la réalisation des actions retenues.
Elle devrait se réunir une fois chaque année. Un Comité de pilotage sera organisé également une fois par an pour faire le point sur l'évolution des actions promues dans le cadre de groupes projets devant se rencontrer une fois par mois.

Ont été abordés les points suivants :
• Avancée de la mise en place du CLSM.
• Articulation entre le CLSM et le Contrat local de santé.
• Information sur l'organisation de la filière de soins en addictologie.
• Présentation de l'étude en cours sur l'adéquation de l'offre aux besoins en santé mentale sur le territoire messin (étude menée par l'Observatoire régional de la santé et des affaires sociales et financée par l'Agence régionale de santé).

Le CMPP de Metz participe à la journée d’Etudes organisée par l’ACOP-F

News du jeudi 08 juin 2017

Image
Le CMPP de Metz a été invité à participer à la journée organisée par l'ACOP-F (Association des Conseillers d'Orientation-Psychologues) Académie Nancy-Metz) le vendredi 12 mai 2017.
Cette rencontre a permis de réunir environ 60 conseillers d'orientation –psychologues, directeurs ou psychologues scolaires.
Le thème de la journée était : "Mal-être à l'école, décrochage scolaire : quel rôle pour les psychologues de l'Education Nationale ?".

La directrice médicale accompagnée de l'assistante sociale, de la psychologue scolaire et de l'enseignante spécialisée chargée des rééducations psychopédagogiques ont pu présenter le public accueilli au CMPP de Metz, comment était élaborer le projet de soins du jeune accueilli et par qui le suivi était mis en oeuvre et quels partenariats pouvaient être établis à la demande du jeune ou de sa famille ou des partenaires.

Le CMPP se pose ainsi totalement comme partie prenante dans l'élaboration de collaborations inter-structures pour contribuer à résoudre la problématique posée :

"Face au développement des situations de mal-être à l'école, face à la réalité du décrochage scolaire aujourd'hui, comment contribuer au bien-être psychologique des élèves afin de favoriser la réussite de tous et prévenir les risques de désinvestissement et de rupture ?
Comprendre le mal-être à l'école, ses causes, ses manifestations, impose d'explorer, plus largement, la question de la place et du statut de l'enfant et de l'adolescent dans son environnement familial, social d'une part et celle de son rapport aux apprentissages et à son avenir, d'autre part.
Par son écoute, par ses méthodes d'observation le psychologue est à même de percevoir un phénomène complexe qui se manifeste parfois de manière bruyante et très visible, d'autres fois de façon plus discrète et silencieuse.
Dans tous les cas, il convient d'être attentif aux processus qui conduisent certains jeunes à développer des comportements de rupture ou de désinvestissement vis à vis de l'école, ces processus pouvant avoir des conséquences encore plus graves lorsqu'ils sont ignorés.
Quoiqu'il en soit, la préoccupation autour de la problématique du mal-être à l'école met en jeu de multiples dimensions d'ordre psychique, familial, social, culturel, cognitif... et elle implique de nombreux professionnels extérieurs à l'école. Dès lors une question se pose : comment pouvons- nous réfléchir ensemble et articuler nos pratiques pour aider ces jeunes à surmonter leurs difficultés et à renouer avec une dynamique positive ?
En favorisant des échanges d'expériences entre les participants à cette journée, en se tenant à l'écoute d'autres approches initiées par d'autres professionnels, en créant un espace commun de compréhensions croisées, cette journée d'études propose, au moment de la création du corps unique de psychologues de l'EN, de continuer à interroger et à inventer la pratique de la psychologie à l'Ecole, tout en tenant compte des contraintes institutionnelles."