A la une

Recrutement Accompagnement à la scolarité

Image
Vous recherchez un job ou vous voulez être bénévole ?
Les PEP 57 recrutent 70 accompagnateurs à la scolarité pour l'année 2017-2018. Nous proposons des CDD de novembre à juin !
Toutes les inscriptions se font en ligne à l'adresse suivante :http://www.pep57.org/recrutement.html

Pour plus de renseignements sur les dispositifs :
>> Voir la vidéo de présentation
>> Voir les différents dispositifs
Contacter Adeline
Tél : 03.87.66.06.23 - Mobile : 07.86.51.98.26
Mail : education.solidarites@pep57.org

Les dernières news

Au périscolaire d'hargarten

News du mardi 12 septembre 2017

Image
Lors de la prochaine rentrée scolaire, lundi 4 septembre, l'accueil périscolaire sera régi par l'Association des pupilles de l'école publique de la Moselle (PEP57). La direction de l'accueil sera assurée par Julie Tonnelier, ancienne animatrice à Falck, secondée pour l'animation par Pauline Hermann.

Les inscriptions pour la nouvelle année scolaire sont prises ce jeudi 31 août de 15h à 17h à l'école maternelle et à la mairie. L'ancienne responsable Isabelle Eischbach sera chargée de l'animation à l'école maternelle.

Le tour du monde en 19 jours des jeunes Maxois

News du mardi 12 septembre 2017

Image
Quatre semaines durant, les vingt-six enfants inscrits au centre aéré ont voyagé à travers le monde. Première étape, l'Europe, et plus particulièrement l'Italie.

Ils ont façonné des masques vénitiens avec des perles et des paillettes, appris quelques notions en italien, concocté des desserts tels que le tiramisu et réalisé une bande dessinée.

Lors de la seconde semaine, ils ont embarqué pour l'Asie, découvert des contes traditionnels (Matriochka et Kongiwi l'autre Cendrillon), se sont essayés à la pratique du ping-pong et du yoga et se sont beaucoup amusés à la création de dragons. Les plus grands ont écrit deux petites pièces de théâtre, conçu les costumes et les décors et les ont interprétées devant leurs plus jeunes camarades.

Troisième étape de ce tour du monde virtuel, l'Afrique avec les fables de la savane, les percussions africaines, les masques tribaux et les pâtisseries arabes. C'était aussi l'occasion de s'adonner au sport phare des Africains, l'athlétisme. Pendant que les plus grands élaboraient une bande dessinée, les petits ont fabriqué des colliers africains à partir d'assiettes en carton. L'escapade africaine s'est terminée par un grand jeu façon Koh Lanta.

Cap sur l'Amérique pour la dernière semaine du centre aéré. Les enfants ont confectionné des perroquets hauts en couleurs, des tipis indiens et une maquette de New York. Ils ont goûté aux joies du rap et de la pop et ont participé à un road trip décapant à Las Vegas. Ils ont apprécié la virée incontournable dans un fast-food et découvert le baseball. À noter qu'ils se sont rendus au parc d'attractions Walygator et dans un autre registre au Centre Pompidou pour voir l'exposition Jardins infinis de Giverny à l'Amazonie.

Pour clore ce tour du monde riche en découvertes en tous genres, ils ont invité leurs parents pour un ultime goûter. Et au menu, il y avait des pancakes au sirop d'érable.

Metzervisse - Douceur de vivre au centre aéré

News du mardi 12 septembre 2017

Image
Le périscolaire de Metzervisse, géré par les Pep 57, organise en cette deuxième quinzaine d'août, un accueil de loisirs d'été qui concerne, selon les semaines, jusqu'à soixante-douze enfants de 3 à 12 ans.

La direction en a été confiée à Boubaker Derkaoui qui a à ses côtés Claire Demaret, directrice adjointe, et une équipe d'animateurs composée d'Erika, Mathilde, Laura, Thomas, Catherine, Coralie, Céline, Virginie et Cloé, Sophie assurant le service et l'entretien des locaux.

Pas de thématique précise pour ces trois semaines, si ce n'est celle "Prends des vacances". "Nous n'imposons pas d'activités aux enfants, celles-ci sont menées en concertation avec eux au travers des propositions de part et d'autre. Pas de stress, pas de rigidité, mais de la bonne humeur tout le temps, voilà ce que nous souhaitons pour tous, conclut "Bouba". C'est du donnant-donnant dans le rapport de confiance, et tout le monde apprécie la formule."

Au choix donc, selon l'âge des enfants, des activités spécifiques telles ultimate frisbee, boxe, pétanque, flag rugby, volley, quad, tyrolienne, des ateliers créatifs et manuels, des coins permanents, de la relaxation, ainsi que des temps forts et sorties. Les 6-9 ans ont ainsi passé une nuit sous la tente sur le terrain jouxtant les bâtiments en première semaine, les 9-12 ans sont allés à la base de loisirs Solan de Moineville en camping pour trois jours dont deux nuits sur place en deuxième semaine. Tous, petits et grands vont se retrouver à la base de loisirs Solan le 24 août (escalade, accrobranche, etc.) et, dans la dernière semaine est prévue une sortie au parc Walygator.

Surtout ne pas penser à la rentrée mais garder l'esprit en vacances jusqu'au bout !

Illange : Camping, sport et aventure au centre aéré

News du mardi 12 septembre 2017

Image
Alexie, Charlène, Chrystel et Justin, les moniteurs, et David, le directeur, forment l'équipe Pep 57 d'Illange. Ils ont accueilli une trentaine d'enfants de juillet à août. David souhaitait mettre en valeur de nouvelles structures et placer l'enfant au coeur des projets lui laissant libre choix des sorties. En conséquence Cinéma, Mac-Do, Pokeyland, Dodgeball, Trollball sur les sites de Kuntzig et Volstroff, ou encore 3 jours et 2 nuits de camping à la base de loisirs de Moineville en partenariat avec Bertrange. Organisation parfaite grâce aux parents très impliqués et à l'équipe d'animation qui ont su gérer les bambins.

PEP 57 : soixante-dix ans d'expérience

News du mardi 12 septembre 2017

Image
L'association départementale des Pupilles de l'enseignement public (PEP) de Moselle a été créée en 1946. Elle est reconnue comme étant complémentaire de l'école et vise par ses actions à permettre à chaque enfant d'accéder à l'ensemble de ses droits : à l'éducation, à l'alimentation, aux soins, aux loisirs.

Elle a organisé ses premiers séjours scolaires en 1962 et des classes de neige à partir de 1970. A présent, elle est connue pour piloter et gérer des accueils de loisirs en partenariat avec les communes.

En 2010, elle a créé un service propre à l'accueil périscolaire baptisé service animation. Actuellement, elle compte une quarantaine de sites dont Algrange, Bertrange, Illange, Manderen, Metzervisse ou encore Rustroff. A la rentrée, elle gérera en plus le site d'Hargarten- aux-Mines.
25 000 usagersen Moselle

Les PEP 57 assurent par ailleurs des formations comme le Bafa et le BAFD et proposent à ses salariés des stages thématiques. L'antenne mosellane fait partie des plus importantes associations PEP de France avec 500 salariés. L'association intervient donc dans le domaine de l'éducation et des loisirs mais aussi dans le domaine social et médico-social.

En Moselle, cette structure prend en charge annuellement 25 000 usagers.
PEP 57, 8 rue Thomas Edison à Metz.

Animateur : un métier passion

News du mardi 12 septembre 2017

Image
Ils veillent sur vos enfants matin, midi et soir. L'été, ils s'en occupent à la journée et redoublent d'inventivité. Mais qui sont ces hommes et ces femmes, appelés communément animateurs ? Ceux du Pré fleuri de Bertrange ont accepté de se confier sur leur métier.

Que faire de ses enfants durant les grandes vacances lorsqu'on travaille ? Tout simplement les inscrire dans un centre de loisirs. Ça tombe bien, il y en existe dans pratiquement toutes les communes. Pour les encadrer, des animateurs, stagiaires ou titulaires du Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (Bafa) sont recrutés. Compter un adulte pour huit petits et un pour douze grands. Et comme le revendique Marie Athonady, "on ne fait pas de la garderie. Animateur c'est un vrai métier, malheureusement peu reconnu et peu payé qui suppose d'obtenir un Bafa bien trop cher". La directrice adjointe du Pré fleuri de Bertrange est tombée dedans à la suite du décès de son mari. "J'ai élevé quatre enfants et je me suis investie dans de nombreuses associations tout en donnant des cours de catéchisme. Pour moi c'était une évidence d'opter pour cette voi e." A 40 ans, Marie a décroché son Bafa et a fait ses armes à Kuntzig. "Je me suis éclatée lors de la formation. Dans ce métier, on fait tout. On gère les bobos, on imagine des thèmes, des jeux. On prépare même des sandwichs pour les sorties. Ces gamins m'ont beaucoup enrichie. Avant d'exercer cette profession j'étais très timide." Sa passion, elle a su la transmettre à Stéphanie, sa fille, qui ne se destinait pas à cette orientation. "Je voulais travailler dans la cuisine mais j'ai eu des soucis de santé, j'étais diabétique. J'ai stoppé ma scolarité. Un jour m'a mère a eu besoin de renfort. J'ai tenté l'aventure et ça fait huit ans que ça dure. Pour exercer ce métier, il faut évidemment aimer les enfants mais aussi être passionnée et s'investir." Et de reconnaître : "On est un peu comme leur tata. On les voit parfois toute la journée. On doit régler les petits soucis comme les gros. On est leur confident et on a un rôle éducatif car comme à la maison, il y a des règles pour bien vivre en collectivité." Océane, elle, n'a que 17 ans. Au départ bénévole, elle a décroché un contrat pour l'été dans la structure. "Je me lance dans un CAP petite enfance. J'ai grandi dans une famille recomposée. On était sept enfants. J'adore le contact et jouer avec eux. Je me destine au métier d'assistante maternelle."

Lors de notre venue au Pré fleuri, les grands jouaient au foot, les petits se déguisaient, d'autres réalisaient des carillons ou confectionnaient un gâteau au chocolat. "La collectivité, ça a du bon, estime Marie. Ils sont avec des copains et découvrent des choses. Mais c'est vrai qu'on se met à la place des parents. Ils nous confient ce qu'ils ont de plus cher. On se doit d'être irréprochable. C'est pour cela qu'on discute beaucoup, qu'on jongle avec les goûts de certains, les soucis des autres, les humeurs aussi." Stéphanie occupe à présent à mi-temps le rôle de directrice mais prend toujours autant plaisir à encadrer les grands. "On va partir trois jours camper. Des liens se créent et je vous avoue que je déteste les voir partir. On s'y attache."

Animateur, une profession prenante, fatigante qui demande de la diplomatie, de la pédagogie, de la patience et beaucoup de tendresse.
Sabrina FROHNHOFER.

Falck : Nature à tout va : clap de fin

News du mardi 12 septembre 2017

C'est la forêt qui a servi de cadre et de thème aux activités programmées pour les enfants accueillis au périscolaire des PEP 57. Balades, découvertes de la faune et la flore, mais aussi un mercredi partagé, en jeux, barbecue et safari-photo, avec le centre aéré du Foyer des jeunes de Falck.

Tout ce qui avait été fait, durant la semaine, a encore donné lieu à une balade contée en forêt, le récit reprenant tout ce qu'ils avaient fait les jours précédents "Pratiquement toutes les familles sont venues pour l'occasion. Vraiment une très belle après-midi" Et puis, il y a eu la semaine montagne. Avec beaucoup de jeux, de parcours, dont un pieds nus, fabrication de neige artificielle, et entre les jeux de neige à l'étang de Falck : ski, luge, bataille de bonhomme de neige... une crêpe party.

"Une marche gourmande a ponctué cette autre semaine avec la participation de certains parents" Les étapes : aire de Saint-Christophe, la Madone, le bassin dans la clairière avec ses poissons rouges et un petit crochet par la grotte dédiée à sainte Barbe pour les plus courageux. "Au menu préparé par les enfants, repas montagnard version froide : cake au reblochon, salade de pommes de terre, charcuterie, plateau de fromages et tarte bressanne".Pour finir une sortie au Tépacap de Bitche : "Les uns ont fait de l'accro branches, d'autres du trampoline, différents parcours et jeux, sans oublier le labyrinthe dans le noir".

Après toutes ces aventures le périscolaire vient de fermer ses portes pour trois semaines. Cependant une permanence aura lieu dans les locaux : les lundi 28 et mardi 29 août de 9h à 17h et le mercredi 30 de 9h à 12h.
Toutes les infos et dossier d'inscriptionhttp://perifalck.canalblog.com

Ars-Laquenexy : juillet bien rempli

News du mardi 12 septembre 2017

Les enfants du centre de loisirs sans hébergement mis en place par Ars-Laquenexy et les PEP57, ont eu un programme chargé en juillet : jeux sportifs, bricolage et jardinage, jeux de société, théâtre, dessin... Chaque semaine avait son thème : goût, toucher, ouïe ; émotions ; vue et odorat.

Une vingtaine d'enfants, âgés de 3 à 10 ans, ont pu profiter de toutes ces activités. Ils ont confectionné et fabriqué des masques, des émoticones géants des jeux de mémoire, avec l'aide des animateurs. Et une fois par semaine, une grande sortie détente ou culture était prévue.

Centre aéré au Tennis-club de Porcelette

News du mardi 12 septembre 2017

Image
Une vingtaine d'enfants participant au centre aéré de Porcelette et provenant de différentes communes environnantes ont participé aux initiations tennis organisées par des responsables du tennis club de Porcelette. Une initiative du président Séraphin Jager et des éducateurs Philippe Karcher et Christian Schlosser avec un partenariat avec le centre aéré des Pep 57 dirigé par Émilie Hoffert. "Ils ont pris plaisir à s'exercer sur différents ateliers et se confronter à des adversaires lors d'échanges plus dynamiques... ce fut un réel plaisir pour les enfants qui en redemandaient encore".

Course contre la montre pour le périscolaire de Clouange

News du mardi 12 septembre 2017

Image
Saisi par l'opposition, le tribunal administratif a annulé la convention de la commune de Clouange avec les PEP' pour le périscolaire. Stéphane Boltz, le maire, doit trouver une solution pour les trois derniers mois de l'année.

le maire de Clouange mène actuellement une course contre la montre pour pouvoir proposer à partir du mois d'octobre, un service périscolaire à ses administrés. En cause, une décision du tribunal administratif qui a annulé la convention liant la commune avec les PEP'57, avec date d'effet au 1er octobre. L'opposition, proche de l'ancien maire, lui reproche d'avoir souscrit un marché périscolaire, sans répondre au formalisme des marchés publics et a saisi la juridiction.
Un maire en colère

Stéphane Boltz est en colère. "Je ne comprends pas. Ils ont procédé de la même depuis 1995. Qu'on ne vienne pas me parler de l'intérêt général!"

Depuis janvier 2015, la municipalité collabore avec les PEP'57 (association départementale des Pupilles de l'enseignement public de Moselle), afin de mettre en oeuvre des animations et des activités pédagogiques adaptées au cadre de l'accueil périscolaire. Cette collaboration permet aux parents de bénéficier à Clouange, depuis presque trois ans, d'un service de proximité efficace et de qualité : grandes amplitudes horaires, activités variées, tarifs accessibles.

En cours d'année, des membres de l'opposition municipale ont saisi le tribunal administratif. Au terme du jugement du 17 mai dernier, le tribunal administratif a annulé la convention liant la commune de Clouange avec les PEP'57, avec date d'effet au 1er octobre, soit trois mois avant son terme. Le contrat devait prendre fin le 31 décembre

Antérieurement, la commune avait toutefois anticipé en prenant les dispositions nécessaires afin de mettre en place une DSP (Délégation de service public). Le délai de rigueur, pour les dépôts des candidatures, était fixé au 10 juillet 2017.
L'intervention du sous-préfet

La procédure en cours exige toutefois une période d'instruction relativement longue. Les entreprises autorisées à déposer une offre ont été retenues récemment. La consultation prendra fin le 8 septembre prochain. Au terme des analyses des offres, des auditions et des négociations, le délégataire choisi assurera le service périscolaire le 1er janvier 2018.

Dans une volonté de préserver ce service, la municipalité a sollicité l'intervention du sous-préfet afin de trouver ensemble des solutions et assurer ainsi la continuité du service public pendant la période transitoire du 1er octobre au 31 décembre 2017.
Rassurer les parents

Stéphane Boltz explique : "La notion de continuité du service public est avec celle des prérogatives de puissance publique, une notion fondamentale de droit administratif. Il nous appartient donc de trouver rapidement une solution dans l'intérêt de tous et nous mettons actuellement tout en oeuvre pour assurer le service périscolaire pendant cette période transitoire. J'observe également que le tribunal a laissé un délai pour régulariser la situation puisque la décision ne prendra effet que le 1er octobre 2017.

J'observe également que le tribunal a constaté l'absence de manoeuvre de la part de l'exécutif, ce qui démontre notre parfaite bonne foi. Il faut savoir en effet que lorsque nous sommes arrivés aux fonctions, nous n'avons fait que reproduire ce que nos prédécesseurs avaient fait. Je prends acte de la décision du tribunal administratif, mais je me réserve le droit de la contester en faisant appel".

Le premier magistrat souhaite rassurer les parents et assure qu'il mettra tout en oeuvre pour rétablir ce service public.

Zetting-Remelfing - L'île aux pirates de Mallo Lanta

News du mardi 12 septembre 2017

Image
Suite à la demande générale de la part des enfants d'avoir "Koh Lanta" pour thème pendant les vacances d'été, l'équipe d'animation leur a proposé "L'île aux pirates de Mallo Lanta".
La fréquentation

Du 10 au 28 juillet, 70 enfants différents, de plusieurs communes, ont fréquenté le centre de loisirs de Rémelfing/Zetting géré par les PEP 57. Chaque jour était rythmé par une danse, des épreuves et des activités variées telles que des ateliers culinaires, des activités scientifiques, manuelles et culturelles. Des sorties pédagogiques, à La grange aux paysages de Lorentzen et à Fort Aventure à Bainville-sur-Madon, étaient également au programme.
La célèbre épreuve

Le dernier jour, la fameuse épreuve des poteaux a eu lieu dans la cour de récréation. Les enfants ont voté pour leurs aventuriers. Deux enfants ont rapporté un Totem à la maison, Vivian âgé de 9 ans dans le groupe des primaires et, Louise âgée de 5 ans, dans le groupe des maternelles. Toute l'équipe d'animation souhaite de bonnes vacances aux familles et aux lecteurs du Républicain Lorrain.

De nouveaux projets recommenceront à la rentrée.